Connect with us

Médias

Maxime Gueny a réussi son premier prime sur C8, on vous dit pourquoi !

Publié

le

À l’instar de Matthieu Delormeau (encore une fois, mais il va y arriver un jour…), c’est le chroniqueur de Touche pas à mon poste, Maxime Gueny, qui avait gagné la possibilité d’animer un prime time sur C8.

Et, il faut bien avouer, que Maxime était plutôt bon dans cet exercice, qui était son rêve, pourtant stressant, et surtout pour une première fois et encore plus en direct… sans filet !

Et, là, nous avons découvert un animateur, un vrai, qui semblait réellement s’amuser sans se poser de questions techniques, avec, des chroniqueurs, autour de la table, forcément bienveillants mais surtout, visiblement, fans, qui sont entré dans le jeu.

Même si la magie est l’une de ses passions, animer un prime en direct, est tout sauf évident et Maxime Gueny, était étonnant parce qu’il ne s’était pas démonté et a pris l’espace, dès le début de l’émission, avec une énergie incroyable !

On se souvient de Capucine Anav qui, elle aussi, avait assuré à la présentation de son unique prime, sans suite malheureusement, mais avouons que Cyril Hanouna, a décidément « le pif » pour mettre en avant les talents de C8 !

Espérons que Maxime Gueny sera de retour pour un deuxième prime, ce qui n’était pas le cas de Capucine, mais ça, c’est l’audience et ce qu’aura pensé la direction de C8, qui sera déterminante. En tout cas, nous avons vraiment adoré !

Lire la suite
Publicité

Médias

Sébastien Folin recevra Nikos Aliagas dans « Clair Obscur » sur France Ô le 19 juin

Publié

le

Pour la dernière émission de cette saison, Sébastien Folin reçoit non pas l’animateur mais le photographe Nikos Aliagas au Studio Harcourt. C’est un homme de regard, d’abord parce qu’il est vu depuis de nombreuses années par des millions de téléspectateurs mais aussi parce qu’il sait voir comme personne avec son appareil photo ! À travers ce portrait inédit, découvrez un homme émouvant et nostalgique.

Retour sur sa carrière, sa famille, sa passion pour la photographie. Un parcours riche en émotions qu’il nous raconte en toute humilité le 19 juin à 22h35 sur France Ô.

Nikos Aliagas est né en  à Paris, de parents grecs. Son père, Andreas Aliagas, était tailleur à Athènes. Il arrive en France en 1964 et rencontre Harula, alors infirmière à Londres, sur les barricades en mai 1968. Le jeune Niko suit sa scolarité dans une école tenue par des prêtres orthodoxes à Châtenay-Malabry, qui lui apprennent notamment le grec ancien et moderne. Il prend la nationalité française à 18 ans. Il suit des études de lettres modernes à la Sorbonne. Pour payer ses études et son loyer, il travaille à Radio France internationale en 1988, où il découpe les dépêches la nuit.

Mais d’où lui vient cette passion pour les images fixes ? Il nous explique que, depuis l’enfance, il se promène avec ses appareils en bandoulière. Des photos en noir et blanc étaient présentes dans la maison d’enfance que sa mère gardait. Des photos de sa famille. À partir de là, son imaginaire s’est développé, ainsi que sa vénération pour l’image.
Il commence à faire des photos à l’âge de 8 ans, avec un petit Instamatic Kodak. Il faisait les portraits de famille. Pendant longtemps, il a mis sa passion de côté pour se consacrer à la télé. Il s’y est remis au début des années 2000 avec les réseaux sociaux et le numérique.

Nikos Aliagas

Il photographie aussi bien les stars que les anonymes. Il est notamment fasciné par leurs mains. Il nous parle par exemple du portrait qu’il a fait de son oncle Dimitris Katiforis, qui a connu une vie de labeur. Celui-ci, qui porte l’histoire de la Grèce sur ses mains, lui disait : « Le jour où tu construiras ta maison, que tu feras un enfant et que tu enterreras une personne de ta famille, tu seras un homme. » Nikos est fier de dire aujourd’hui qu’il a réalisé ce programme. Il s’est efforcé de construire sa bâtisse, son foyer, sa famille…

CLAIR OBSCUR / NIKOS ALIAGAS

Lire la suite

Médias

Camille Combal à la présentation de Burger Quiz à la place d’Alain Chabat ?

Publié

le

La saison de Touche pas à mon poste n’est pas encore terminée mais l’avenir à la télévision de Camille Combal est l’un des centres d’intérêt du milieu des médias.

Selon Sud Radio Camille Combal remplacerait Alain Chabat à la présentation de Burger Quiz sur TMC à la rentrée. Une information que le groupe de TF1 minimise en expliquant que rien n’a encore été signé.

Ce qui est sûr c’est qu’Alain Chabat n’a pas signé pour animer Burger Quiz sur le long terme.

Par ailleurs, selon Télé-Loisirs, Combal animerait l’émission en alternance avec Alain Chabat.

Officiellement, Camille Combal n’a pas encore signé avec le groupe TF1 mais il semblerait que ce soit, en fait, déjà fait ! La chaîne devrait stratégiquement l’officialiser dans les prochains jours.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Lire la suite

Médias

Laurent Gerra invité du Divan de Marc-Olivier Fogiel le 25 mai

Le Divan de Marc-Olivier Fogiel est de retour pour un numéro exceptionnel diffusé en prime time et consacré à Laurent Gerra.

Publié

le

Marc-Olivier Fogiel s’attachera à percer la carapace de Laurent Gerra, ce « rebelle bien élevé » dont l’humour ne connaît aucune limite et qui a conquis le public français avec une insolente facilité.

Qu’est-ce qui l’emporte chez ce saltimbanque corrosif, capable de faire plier sous ses saillies féroces, les hommes politiques les plus puissants et les artistes les plus en vue ? Le sniper dont les victimes n’ont d’autre choix que de s’incliner devant son talent ? Le gentleman chérissant le passé et abhorrant une époque qui l’a pourtant fait roi ? Ou encore le casse-cou protégeant jalousement ses jardins secrets, excentriques et inattendus ?

Marc-Olivier Fogiel reviendra tout naturellement avec lui sur son parcours auréolé de succès mais nous bifurquerons souvent vers des aspects nettement moins connus de sa personnalité et de sa vie parfois étonnamment trépidante.

Vendredi 25 mai à 20h55, c’est une personnalité complexe et paradoxale qui s’allongera sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel. Et la voix singulière qu’il nous donnera à entendre sera, pour une fois, vraiment la sienne.

Lire la suite

Les + lus