Connect with us

Sélection de la rédaction

Les impacts économiques du coronavirus

Publié

le

Apparue en décembre 2019 dans la ville de Wuhan, dans la province de Hubei, en Chine, l’épidémie de coronavirus ne cesse de progresser dans le monde. Au 18 mars dernier, l’OMS a estimé à 7 807 le nombre de décès et à 191 127 le nombre de personnes contaminées. Cette crise sanitaire mondiale a aussi des conséquences économiques. Toutefois, certains sont plus impactés que d’autres.

Vers une crise économique encore difficile à prédire

Selon le porte-parole du FMI, l’impact du coronavirus sur l’économie mondiale est encore « difficile à estimer ». Cela va essentiellement dépendre de l’ampleur de la pandémie et des réponses apportées par chaque pays concerné par la crise sanitaire. Néanmoins, depuis le mois de janvier, les spécialistes ont commencé à tirer la sonnette d’alarme. Et cela tend à se confirmer. Les exportations de la Chine ont chuté de 17,2 % en janvier et février.

Si la Chine s’apprête à enregistrer un de ses PIB parmi les plus bas de ces deux dernières décennies, d’autres pays ont déjà revu à la baisse leurs prévisions de croissance économique. Le Brésil et l’Inde en font partie. En France, plus de 160 entreprises ont sollicité la mise en route du chômage partiel. En Grande-Bretagne, la compagnie aérienne Flybe a mis les clés sous la porte. Elle employait 2 000 salariés.

Le secteur du tourisme durement touché par la crise

En raison du risque de contagion élevé et des mesures de confinement qui s’en suivent, le secteur du tourisme est fortement impacté par le coronavirus. En effet, les annulations de séjour se multiplient. De même, les réservations ont significativement baissé depuis le début de cette crise sanitaire. Pour les agences et organisateurs de voyages, si celle-ci se prolonge encore de quelques mois, ils ne feront pas de bénéfices, voire même déposeront le bilan.

Les secteurs de l’hébergement et de la restauration sont également concernés. À titre d’exemple, les hôtels en Corse ont connu une diminution de 30 % de leurs réservations. Il en est de même pour les locations entre particuliers. La grande majorité des réservations pour les mois de mars et d’avril est annulée. Enfin, la fréquentation des établissements hôteliers est affectée. Les gens ont peur de sortir de peur d’être infectés.

Des secteurs autrement impactés par le coronavirus

Outre le tourisme et les secteurs qui lui sont associés, d’autres secteurs sont affectés par cette crise du coronavirus. Il en est ainsi de la logistique, autant dans les ports que dans les transports aériens. Par contre, d’autres secteurs sont boostés comme ceux associés à la santé et la télécommunication. La recherche de médicaments efficaces bat son plein. De même, le télétravail est mis en place dans la quasi-totalité des entreprises modernes.

Par ailleurs, le coronavirus impacte l’industrie du jeu de façon positive. Avec l’adoption des mesures de confinement, les jeux de casino en ligne enregistrent une forte augmentation. Pour les adeptes, ils permettent de passer le temps avec la possibilité de gagner un peu d’argent. Bon nombre de studios de jeux vidéo ont aussi vu leurs ventes boostées par cette crise sanitaire et le confinement. Les jeux de simulation et de stratégie ont beaucoup la cote.

Publicité

Dernières News

Tendance

Les impacts économiques du coronavirus