Connect with us

Actus

Les sénateurs ont augmenté leur enveloppe de 700 euros et cela avait avant celle des députés qui avait déjà suscité la polémique

Publié

le

Les sénateurs ont augmenté leur enveloppe de 700 euros et cela avait avant celle des députés qui avait déjà suscité la polémique

En réponse aux répercussions de l’inflation, le Sénat français a décidé mi-novembre d’augmenter l’avance de frais de mandat (AFM) des sénateurs. Selon un compte-rendu consulté par l’AFP et révélé par Mediapart, ces avances, qui couvrent diverses dépenses liées à l’exercice du mandat parlementaire, ont connu une hausse significative.

À partir du 1er janvier, l’AFM des sénateurs est passée de 5 900 euros à 6 600 euros mensuels. Cette information, confirmée par le site internet du Sénat, concerne des frais tels que la gestion des permanences locales, les déplacements, la documentation, ou encore les activités de représentation.

Publicité

Cette augmentation survient dans un contexte où l’Assemblée nationale a également revu à la hausse l’AFM de ses députés, avec une augmentation de plus de 300 euros, portant le montant à 5 950 euros mensuels. Cette décision a été prise avec le soutien de la majorité des groupes politiques, à l’exception de La France insoumise qui s’est abstenue.

Cette hausse des frais de mandat a suscité des réactions diverses, notamment de l’Union syndicale des collaborateurs parlementaires qui a exprimé son mécontentement. L’augmentation des AFM, bien que justifiée par le contexte inflationniste, soulève des questions sur la gestion des finances publiques et l’alignement des dépenses parlementaires avec les réalités économiques actuelles.

Publicité
Publicité

Mais aussi