Connect with us

Hi, what are you looking for?

FRANCE / MONDE

Affaire Vincent Lambert: Emmanuel Macron explique qu’il ne lui appartient pas de prendre une décision sur l’arrêt des traitements

C’est sur son compte Facebook que le Président de la République, Emmanuel Macron, a expliqué qu’il ne lui appartient pas de suspendre une décision relevant de « l’appréciation de ses médecins et qui est en conformité avec la loi » concernant l’arrêt des traitements de Vincent Lambert.

« Comme chacun d’entre vous, je suis profondément touché par la situation de Vincent Lambert. Comme citoyen, j’ai suivi son accident en 2008, et sa situation depuis plus de 10 ans.

Comme homme, comme tous les Français, je me suis interrogé pour moi, pour mes proches. Sur cette question, qui touche à la part intime de chacun, il n’y a aucune réponse simple ou univoque. Seulement des incertitudes et des déchirements, qui ont traversé la famille de Vincent Lambert et traversent tant de familles de France. Et la volonté de respecter la dignité de toute vie humaine.

Aujourd’hui, comme Président de la République, il ne m’appartient pas de suspendre une décision qui relève de l’appréciation de ses médecins et qui est en conformité avec nos lois. Mais il m’appartient d’entendre l’émotion suscitée, et de vous répondre.

Vincent Lambert a été victime d’un accident de la route le 29 septembre 2008, il y a plus de 10 ans. Toutes les expertises médicales ont conclu au caractère irréversible de son état. La décision d’arrêter les soins a été prise au terme d’un dialogue permanent entre ses médecins et sa femme, qui est sa tutrice légale. Elle l’a été, en application de notre législation qui permet de suspendre les soins en cas d’obstination déraisonnable – ce qui, selon les différentes équipes médicales, est le cas de Vincent Lambert.

Derrière les déchirements, j’entends une angoisse : celle qu’en France, on puisse décider de manière arbitraire de la mort d’un citoyen. C’est précisément parce que ce n’est pas le cas, parce qu’il n’y a pas, dans notre pays, de place pour l’arbitraire, que je n’ai pas à m’immiscer dans la décision de soin et de droit qui a été prise dans le cas de Vincent Lambert. Juste à réaffirmer les principes fondamentaux qui tiennent notre Nation et prévalent sur toute autre considération : le combat pour la vie, le respect de la mort, la protection de chacun.

Nous devons aujourd’hui une chose à Vincent Lambert et à sa famille : le respect de leur intimité et de leur douleur. »

Écrit par

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

A lire également

SÉRIES TV

Partagez Tweetez Pinterest WhatsApp LinkedIn C’est le lundi 2 novembre 2020 que Maxime Delcourt (Clément Rémiens) poussait pour la première fois les portes de...

MÉDIAS

Partagez Tweetez Pinterest WhatsApp LinkedIn La « Star Academy » fête ses 20 Ans ! Souvenez-vous, le 20 Octobre 2001, nous découvrions sur TF1 cette formation musicale...

MÉDIAS

Partagez Tweetez Pinterest WhatsApp LinkedIn « Les Incorrectibles » : l’émission à succès, présentée par Eric Morillot, revient en exclusivité sur YouTube ce dimanche...

CINÉMA

AU CINÉMA LE 12 JANVIER 2022

Derniers articles

MUSIQUE

Contrairement à beaucoup d’artistes, Laure Giordano découvre sa passion pour la musique lorsqu’elle est adolescente, et non dès son plus jeune âge. Et c’est...

GAMING / MULTIMÉDIA

Laissez-vous emporter par cet incroyable one-shot réalisé par des auteurs qui n’ont plus rien à prouver. Si vous avez apprécié Undertaker, Inhumain, Sanctuaire, Universal...

FRANCE / MONDE

Le nom du vainqueur du Trophée Alain Gilles, récompensant le meilleur basketteur français de l’année, a été dévoilé ce jour lors de l’Assemblée Générale...

SÉLECTION DE LA RÉDACTION

Quand Charal part à la conquête des gamers, elle ne fait pas les choses à moitié. Avec l’aide de son agence VMLY&R et de...

SÉLECTION DE LA RÉDACTION

La start-up française Cajoo créée en février dernier lance sa première grande campagne de communication, produite en collaboration avec l’agence créative MAI 69, le...

SÉLECTION DE LA RÉDACTION

Rédigée cette année par Hervé Le Tellier (prix Goncourt 2020) et intitulée « La gymnastique des mots », la Dictée d’ELA a pour but...

Affaire Vincent Lambert: Emmanuel Macron explique qu'il ne lui appartient pas de prendre une décision sur l'arrêt des traitements