Connect with us

Actus

Vague de Manifestations Anti-AfD à Travers l’Allemagne

Publié

le

Vague de Manifestations Anti-AfD à Travers l'Allemagne

La place Roemer à Francfort-sur-le-Main a été le théâtre d’un rassemblement impressionnant contre le racisme et les politiques d’extrême droite ce week-end, reflétant une série de manifestations d’envergure à travers l’Allemagne. Depuis le 19 janvier, plus de 1,4 million de personnes ont pris part à des actions de protestation dans des dizaines de villes, ciblant spécifiquement le parti d’extrême droite AfD (Alternative pour l’Allemagne) et sa rhétorique radicale.

Les organisations Friday for Future et Campact ont joué un rôle clé dans l’organisation de ces mobilisations, soulignant une réponse collective forte contre les tendances droitières dans la société allemande. La police n’a pas fourni de chiffres globaux, mais les estimations locales sont significatives. À Munich, la police a rapporté la présence de 100.000 manifestants, tandis que d’autres sources évoquent des nombres encore plus élevés dans différentes villes.

Publicité

Les participants, munis de pancartes telles que « Les nazis dehors » ou « Plus jamais ça, c’est maintenant », ont exprimé un rejet ferme de l’extrémisme. Cette mobilisation fait suite à la révélation, par le média d’investigation Correctiv, d’une réunion d’extrémistes à Potsdam, évoquant un projet d’expulsion massive de personnes étrangères ou d’origine étrangère. La ministre de l’Intérieur Nancy Faeser a comparé cet événement à la conférence de Wannsee de 1942, où les nazis avaient planifié l’extermination des Juifs européens.

La présence de figures telles que Martin Sellner, de la mouvance identitaire radicale, et de membres de l’AfD à cette réunion a suscité une vive inquiétude. Bien que l’AfD ait confirmé la présence de ses membres, elle a nié soutenir le projet de « remigration » exposé par Sellner.

Publicité

Les réactions politiques ont été fortes, avec des dirigeants tels que le chancelier Olaf Scholz soulignant que de tels plans constituent une attaque contre la démocratie. Les manifestations, qui ont attiré l’attention de divers secteurs de la société, dont des responsables politiques et des figures du monde du football, continuent de gagner en ampleur, soulignant une résistance significative contre l’extrémisme de droite en Allemagne.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Mais aussi