in

Magali Berdah (Shauna Events) : « Personne ne force personne, là est aussi la liberté de consommation ! »

C’est sur Instagram que la responsable de Shauna Events, Magali Berdah, a posté un long message pour faire une grosse mise au point depuis le début de sa société lancée il y a trois ans. Elle parle de ses détracteurs, la jeune femme évoque, également, les « influenceurs » qui ont quitté sa société et qui prennent « des chemins différents » confirmant (?) les rumeurs que nous avons pu voir sur les réseaux sociaux tout en assurant que Shauna Events se porte bien.

Concernant, visiblement, les placements de produits décriés sur les réseaux sociaux, Magali Berdah se défend en expliquant : « Personne ne force personne, là est aussi la liberté de consommation ! »

Nous vous proposons de lire le texte de Magali Berdah ci-dessous.

« Voilà 3 ans que j’ai créé ma société Shauna Events. La route fut longue et semée d’embûches, des détracteurs animés par la jalousie ont voulu me mettre des des bâtons dans les roues. Depuis plusieurs mois j’ai été la cible de véritables harceleurs qui ont cherché à me nuire et me faire tomber afin que je ne me relève pas, en touchant ce qui a de plus précieux : la famille.

« Il n’y a aucune limite sur les réseaux sociaux« 

Je vis, jour et nuit, un cyberharcèlement d’une violence inimaginable, tant sur ma personne, que sur mon entreprise. On cherche à détruire ma famille, mes enfants, ma société… Ma vie. Il n’y a aucune limite sur les réseaux sociaux ! Aucune.

On peut toucher à tout, fabriquer des faux, diffuser des mensonges qui peuvent détruire une personne, des enfants, une entreprise, qui emploie de nombreuses personnes et paye des impôts, sans le moindre soupçon d’humanité ou d’empathie.

« j’avance la tête haute« 

J’ai décidé de me relever, me battre, et laisser faire la justice plutôt que de me servir des réseaux pour attiser la haine. Je ne perdrai pour rien au monde mon intégrité, mon humanité. Je prends donc sur moi, et j’avance la tête haute, ne prêtant pas attention à ces agitateurs.

A présent, la seule question qui me vient, c’est comment font les personnes, peut-étre plus faibles de caractère, pour supporter cela ? Qu’y a-t-il de vraiment mis en place contre le cyberharcèlement ? Jusqu’où tout cela peut aller ??? Je suis forte, et à toutes les petites crapules qui font du mal aux gens derrière un écran, je suis tellement triste pour vous.

« il nous arrive de prendre des chemins différents avec certains influenceurs« 

Je vais bien, et Shauna Events ne s’est jamais aussi bien porté ! Certes, il nous arrive de prendre des chemins différents avec certains influenceurs, mais nous les soutiendrons jusqu’au bout, qu’ils travaillent avec nous ou d’autres !

Aujourd’hui, nous nous concentrons sur la qualité et le développement de nos filiales et tout ça c’est grâce à votre soutien sans faille ! Merci à vous tous pour votre présence au quotidien !

« Personne ne force personne… »

Nous présentons des produits, des codes promos, nous faisons travailler des gens, et nous continuons car là est l’avenir : internet ! Mais utilisons les réseaux à bon escient, la mode, la beauté, conseiller, divertir, proposer, aider… Personne ne force personne, là est aussi la liberté de consommation !

Mais stop à l’acharnement ! Tenter de détruire une personne, c’est immonde. Je lis parfois des commentaires ignobles, antisémites, racistes, misogynes, des choses folles qui me dépassent et nie laissent sans voix… Mais voilà, je suis là !! Et je suis bien là !!!! Finalement, tout cela m’a appris à relativiser et être encore plus forte… Je pensais en avoir terminé avec ce cauchemar il y a quelques semaines après I’histoire Aquababe.

« une réglementation des réseaux sociaux est nécessaire… »

Malheureusement, je me rends compte que la méchanceté n’a aucune limite ! Aujourd’hui, une réglementation des réseaux sociaux est nécessaire, vitale, et obligatoire !

Quand j’ai vécu ce Berdahgate, je suis restée 4 jours enfermée dans une chambre, à broyer du noir et à me demander ce qui m’arrivait. Et surtout pourquoi ? Je ne l’explique toujours pas. Je constate juste que des gens – qui sont peut-être souffrants ou instables – se promènent chaque jour sur les réseaux, en recherche de cibles potentielles ! En soif de notoriété, et même en soif d’argent ! Ces prédateurs sont prêts à tout !!!

Faites attention, et pour certains comprenez que les réseaux sociaux représentent une magnifique méthode de communication et d’échange, pas un lieu d’acharnement sur les plus faibles et de défouloir public où tout et n’importe quoi peut se dire sans sanction ! Je ne suis pas la seule, aujourd’hui ma cause est la cause de tellement de personnes qui n ont peut être pas le réseau pour s exprimer ou en parler, alors à ces gens là, sachez que je suis de tout cœur avec vous Il faut agir ! Magali B. »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Comments

0 comments

VIDÉO Quotidien: Nora Hamzawi fond en larmes pour sa dernière chronique

VIDÉO Aymeric Bonnery quitte NRJ