Connect with us

France et Monde

Bassem passé à tabac par le rappeur Sadek, une enquête en flagrance est ouverte

Publié

le

À la suite d’un contentieux, le blogueur Bassem a été passé à tabac dans la nuit de lundi à mardi à Vénissieux par plusieurs personnes. Une scène de violence qui a été filmée puis diffusée sur les réseaux sociaux. Il a reçu des coups de poing et de matraque télescopique et a été hospitalisé.

L’un des agresseurs était le rappeur Sadek, qui selon Le Parisien, aurait reconnu les faits. Le quotidien indique qu’une enquête en flagrance a été ouverte pour violence avec arme et en réunion par le parquet de Lyon.

Le rappeur Sadek a publié une vidéo sur Instagram où il explique avoir « cédé comme un imbécile à la violence et à la haine » et d’ajouter « Je ne supportais plus les menaces » et précise qu’il va « payer pour ça » et qu’il assume ses responsabilités.

Publicité

Dernières News

Tendance

Bassem passé à tabac par le rappeur Sadek, une enquête en flagrance est ouverte