Tech

Apple retarde le lancement de son système d’IA générative dans l’UE

Apple retarde le lancement de son système d'IA générative dans l'UE

Les consommateurs européens d’Apple devront patienter avant de découvrir Apple Intelligence, le nouveau système d’IA générative de la marque. En raison des « incertitudes réglementaires » liées au règlement sur les marchés numériques (DMA), Apple a annoncé ce vendredi le report de son lancement dans l’Union européenne. La DMA vise à forcer les grandes entreprises technologiques à permettre l’installation d’autres boutiques d’applications que leur propre store, une exigence qu’Apple juge potentiellement risquée pour la sécurité et la protection des données de ses utilisateurs.

Incidences des exigences de la DMA sur Apple

Le règlement sur les marchés numériques (DMA) impose aux géants de la technologie comme Apple de s’ouvrir à la concurrence, notamment en autorisant l’installation de boutiques d’applications alternatives à l’App Store. Apple exprime des préoccupations quant à l’impact de cette exigence sur l’intégrité et la sécurité de ses produits. Une porte-parole de la marque a déclaré qu’Apple pourrait ne pas être en mesure de proposer certaines fonctionnalités, y compris Apple Intelligence, aux utilisateurs de l’Union européenne cette année.


Fonctionnalités d’Apple Intelligence

Apple Intelligence est conçu pour optimiser l’utilisation des appareils Apple via l’IA générative, permettant la création de contenus, tels que des textes, images ou sons, sur simple demande. Parmi ses fonctionnalités, la possibilité de créer des emojis personnalisés ou de trouver des photos en les décrivant oralement. Apple assure que, grâce à ce système, les données des utilisateurs resteront sécurisées et ne seront pas stockées ou utilisées par des tiers.

Partagez :