Connect with us

Actus

Voici les annonces de Gabriel Attal lors de son discours de politique générale

Approfondissement des annonces de Gabriel Attal lors de sa déclaration de politique générale, couvrant des thèmes variés allant du travail à l’éducation, en passant par la santé et le climat.

Publié

le

Voici les annonces de Gabriel Attal lors de son discours de politique générale

Ce mardi 30 janvier, le Premier ministre Gabriel Attal s’est exprimé devant les députés pour présenter les grandes orientations de son gouvernement. Dans un contexte politique marqué par le mouvement de protestation des agriculteurs qui bloquent actuellement les routes autour de Paris, M. Attal a défendu « une exception agricole française » et promis « une action résolue pour la souveraineté agricole ».

Réponse aux préoccupations agricoles : Face au mouvement de protestation des agriculteurs, Gabriel Attal a mis en avant la défense d’une « exception agricole française » et promis une action pour la souveraineté agricole. Il a également annoncé des contrôles renforcés dans la grande distribution pour garantir le respect de la loi Egalim, et a évoqué la possibilité de lever l’obligation européenne des 4% de terres en jachère. En réponse aux préoccupations du secteur agricole, Gabriel Attal a confirmé la création d’un « fond d’urgence pour les viticulteurs », ciblant particulièrement ceux de la région d’Occitanie. Cette annonce avait déjà été faite lors de sa visite dans cette région le vendredi précédent. Ce fond vise à aider les viticulteurs confrontés à des défis spécifiques, notamment en termes de conditions climatiques et de marché.

Publicité

Initiatives environnementales et sociales : Sur le plan environnemental, le Premier ministre a annoncé la création d’un « service civique écologique » destiné à 50 000 jeunes annuellement. Il a réitéré l’engagement nucléaire du gouvernement avec l’EPR de Flamanville. Sur le volet social, Gabriel Attal a mentionné le gel des avoirs des trafiquants de drogue, l’obligation d’activité pour les bénéficiaires du RSA, et la réforme des allocations chômage.

Réformes éducatives et pénalisation des mineurs : Le gouvernement expérimente la semaine de 4 jours dans ses administrations et introduit les « travaux d’intérêt éducatifs » pour les mineurs de moins de 16 ans. Les décisions de redoublement seront désormais du ressort des équipes pédagogiques, soulignant l’importance accordée à l’éducation.

Publicité

Améliorations dans le secteur de la santé : Gabriel Attal a annoncé une augmentation de salaire et une prime pour les infirmières scolaires, dans le cadre de la promotion de la santé mentale des jeunes. Il a aussi évoqué l’idée de faire payer les patients qui manquent leurs rendez-vous médicaux.

En bref

  • Priorités nationales et politiques
    • Gabriel Attal a exprimé sa détermination à maintenir l’identité française face aux défis mondiaux.
    • Il a promis des actions rapides et concrètes pour répondre aux crises énergétiques, inflationnistes et sécuritaires.
    • Ouverture envers les oppositions pour transcender les clivages.
    • Annonce d’un projet de loi pour Mayotte, confrontée à des défis spécifiques.

  • Priorités pour le travail
    • Attal propose une réforme sur les bas salaires pour réduire la dépendance au SMIC.
    • Baisse d’impôts de deux milliards d’euros annoncée.
    • Généralisation du conditionnement du RSA à 15 heures d’activités.
    • Réforme de l’assurance-chômage et suppression de l’allocation de solidarité spécifique.
    • Expérimentation de la semaine à 4 jours dans les administrations.
    • Projet de loi prévu pour déverrouiller certaines professions.
    • Initiative de débureaucratisation pour simplifier le quotidien des TPE et PME.

  • Priorités sociales
    • Simplification massive des normes pour le logement, visant la création de 30 000 nouveaux logements.
    • Généralisation de la plainte en ligne.
    • Objectif de maintenir le déficit public sous 3 % du PIB en 2027.
    • Réforme prévue de l’aide médicale d’État.
    • Confirmation des projets sur la fin de vie et le congé parental.

  • Priorités pour la santé
    • Régularisation des médecins étrangers et recrutement de médecins internationaux.
    • Restauration des obligations de garde pour les médecins libéraux.
    • Introduction d’une pénalité pour les rendez-vous médicaux non honorés.
    • Réforme du dispositif « Mon soutien psy » pour la santé mentale.
    • Remboursement intégral des fauteuils roulants annoncé.

  • Engagements pour le climat
    • Annonce d’un deuxième projet de loi sur l’industrie verte.
    • Réduction de la pollution plastique ciblée.
    • Lancement d’un Service civique écologique.
    • Modernisation du régime de catastrophe naturelle.
    • Nouveau plan d’adaptation au changement climatique.
    • Affirmation de l’engagement du gouvernement en faveur du nucléaire avec l’EPR de Flamanville.

  • Priorités pour l’éducation
    • Introduction de groupes de niveaux au collège.
    • Création de travaux d’intérêt éducatif.
    • Éventuelle généralisation de l’uniforme en France en 2026.
    • Renforcement de l’accompagnement des enfants en situation de handicap.
    • Facilitation du placement en internat pour les jeunes en difficulté.
    • Préparation à la généralisation du Service national universel.

  • Priorités pour la sécurité et la justice
    • Déploiement des Forces d’action républicaines dans certains territoires.
    • Gel des avoirs des trafiquants de drogue.

  • Priorités pour l’agriculture
    • Engagement envers une « exception agricole française ».
    • Versement rapide des aides PAC.
    • Réaffectation des amendes industrielles pour soutenir les agriculteurs.

  • Contexte politique
    • Dépôt d’une motion de censure par la gauche contre le gouvernement.
    • Attente de la nomination complète du gouvernement.
Publicité

Mais aussi