VIDÉO - VIDEO – Un chauffard flashé à près de 400 km/h pourrait ne même pas être sanctionné

VIDEO - Un chauffard flashé à près de 400 km/h pourrait ne même pas être sanctionné

Un conducteur a été pris en excès de vitesse sur une route en Belgique, atteignant une vitesse de 388 km/h. Cependant, en réalité, le chauffard roulait encore plus vite, à une vitesse précise de 412,67 km/h. La Dernière Heure rapporte que seule la vitesse la plus basse a été retenue pour déterminer les sanctions encourues dans ce genre d’infraction. Le lieu exact de l’excès de vitesse, qui a eu lieu en 2022, n’a pas été divulgué et l’enquête est toujours en cours. Une source policière a expliqué à nos confrères belges que le lieu combiné à la région serait trop reconnaissable.

Cependant, selon TF1 INFO, le chauffard pourrait échapper à des sanctions. En effet, les radars des pays voisins ne sont pas homologués pour flasher à une telle vitesse. Ils sont conçus pour détecter les véhicules roulant jusqu’à 250, voire 300 km/h au maximum. Au-delà de cette vitesse, la fiabilité des dispositifs de contrôle pourrait être remise en question.


Il convient de rappeler qu’en Belgique, par le passé, un automobiliste avait été flashé à 306 km/h sans être sanctionné, faute de preuve photographique fournie par un radar. Il est également important de souligner qu’une telle infraction routière est passible d’une amende, de la mise en fourrière du véhicule, du retrait du permis de conduire, voire d’une peine d’emprisonnement.

Parlons maintenant du véhicule lui-même. Selon les informations du site spécialisé Gocar.be, il semblerait qu’il s’agisse d’une Bugatti Chiron, étant donné que c’est la seule voiture capable d’atteindre une telle vitesse.


Partagez :