Selon un sondage, 84% des Européens pensent à abandonner certains abonnements de loisir à cause de la hausse des prix

Selon un sondage, 84% des Européens pensent à abandonner certains abonnements de loisir à cause de la hausse des prix
A LIRE AUSSI

Selon une récente enquête menée par Spliiit, 84% des Européens envisagent d’annuler une partie ou la totalité de leurs abonnements liés à la culture ou aux loisirs. Cette décision est due à la montée rapide de l’inflation qui affecte considérablement les budgets des ménages. De plus, 73% des répondants estiment que le coût des abonnements est élevé, avec une forte prévalence de cette opinion parmi les Italiens (78%), suivis des Français (71%) et des Espagnols (70%).

Un coup dur pour le modèle économique des abonnements

Les résultats du sondage révèlent également une menace potentielle pour les fournisseurs d’abonnements. En effet, 39% des Français, 30% des Italiens et 28% des Espagnols ne prévoient pas de s’abonner à un nouveau service d’ici la fin de l’année. Cette méfiance pourrait ébranler un modèle économique jusqu’ici considéré comme solide, notamment en France où la dépense moyenne pour des abonnements de loisir se situe entre 10 et 20 euros.


Dépenses en abonnements : des priorités variables selon les pays

Les abonnements à des services de streaming musical et solutions Cloud sont en tête des priorités, utilisés plus de 5 fois par semaine par respectivement 70% et 59% des consommateurs européens. Les services de SVOD et de jeux vidéo suivent avec 51% et 30% d’utilisateurs fréquents. Toutefois, l’enquête souligne quelques particularités nationales. Par exemple, les Français semblent plus concernés par les solutions de sécurité et les services de lecture en ligne, tandis que les Espagnols privilégient les plateformes de VOD et les Italiens les services de bien-être.

Tendances nationales : une note culturelle dans la consommation

L’étude de Spliiit met en lumière des particularités intéressantes liées à chaque nation. Les Français sont plus enclins à utiliser les services de sécurité (54% les utilisent plus de 5 fois par semaine) et sont plus actifs dans la lecture en ligne (38% l’utilisent plus de 5 fois par semaine). Les Espagnols, quant à eux, sont de grands consommateurs de plateformes de VOD, tandis que les Italiens montrent un intérêt pour les abonnements liés au bien-être.


A LIRE AUSSI

Cette étude a été réalisée sur un échantillon de 6 526 utilisateurs européens, dont 3 415 Français, 1 607 Italiens et 1 504 Espagnols, en mai 2023.

Partagez :