in

Scandale du clip du rappeur Nick Conrad « Pendez les blancs », une enquête est ouverte

, Scandale du clip du rappeur Nick Conrad « Pendez les blancs », une enquête est ouverte, Stéphane Larue

Les paroles de la chanson du rappeur Nick Conrad suffisent pour être halluciné tant la violence du texte est dingue. « Je rentre dans des crèches je tue des bébés blancs. Attrapez-les vite et pendez leurs parents, écartelez-les pour passer le temps divertir les enfants noirs de tout âge petits et grands. Fouettez-les fort faites-le franchement, que ça pue la mort que ça pisse le sang ». Le clip, où nous pouvions y voir  un homme blanc torturé par deux personnes a été supprimé de la plateforme Youtube.

La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) a réagit sur Twitter « L’appel au meurtre raciste du clip de Nick Conrad est abject et d’une violence inouïe. La liberté de création, ce n’est pas la liberté d’appeler à pendre des Blancs à raison de la couleur de leur peau. »

Gérard Collomb a « condamné sans réserve ces propos abjects et ces attaques ignominieuses. Il appartiendra à l’autorité judiciaire de donner les suites appropriées à ces odieux appels à la haine ». 

Eric Ciotti en « appelle au retrait immédiat de cette chanson et de son clip des hébergeurs en ligne »

Christian Estrosi « demande le retrait immédiat des plateformes d’hébergements et l’interdiction de diffusion du clip « Pendre les blancs » de #NickConrad. Il doit être poursuivi pour incitation à la haine raciale et condamné pour ces propos ignobles et irresponsables »

Le parquet de Paris ouvre une enquête concernant ce clip de Nick Conrad.

[bctt tweet= »Scandale du clip du rappeur Nick Conrad Pendez les blancs, une enquête est ouverte » username= »larueofficiel »]

Ecrit par La rédaction

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

, VIDÉO Charline Vanhœnacker se moque de la femme de Manuel Valls et c’est très drôle sur France Inter, Stéphane Larue

VIDÉO Charline Vanhœnacker se moque de la femme de Manuel Valls et c’est très drôle sur France Inter

, Fake news, la grande peur de François-Bernard Huyghe, Stéphane Larue

Fake news, la grande peur de François-Bernard Huyghe