Connect with us

Musique

Michael Jackson : Sony acquiert la moitié de son œuvre pour un demi-milliard d’euros

Sony réalise un investissement historique en acquérant une part majeure du catalogue de Michael Jackson pour plus d’un demi-milliard d’euros.

Publié

le

Michael Jackson : Sony acquiert la moitié de son œuvre pour un demi-milliard d'euros

Dans un mouvement stratégique marquant, Sony Music Group aurait déboursé une somme colossale de 600 millions de dollars (environ 556 millions d’euros) pour s’approprier la moitié des droits du catalogue musical de Michael Jackson, une transaction qui établit un nouveau record dans l’industrie musicale. Cette opération financière, rapportée par la chaîne britannique BBC, souligne l’importance et la valeur durable de l’œuvre de l’artiste, même plusieurs années après sa mort.

Le catalogue de Michael Jackson, connu pour des hits intemporels tels que « Billie Jean », « Thriller », et « Beat It », représente une des collections d’œuvres musicales les plus précieuses et influentes au monde. Avec cette acquisition, Sony confirmerait sa position dominante dans le secteur de la musique, capitalisant sur le succès continu de Jackson, dont les albums se sont vendus à plus de 400 millions d’exemplaires à l’échelle mondiale.

Publicité

Cette transaction illustre non seulement la valeur monétaire impressionnante de l’œuvre de Michael Jackson – estimée à près de 1,2 milliard de dollars (1,12 milliard d’euros) pour l’ensemble de son catalogue – mais aussi l’impact indélébile de sa musique sur la culture populaire. Jackson, surnommé le « roi de la pop », continue de jouir d’une popularité massive sur les plateformes de streaming, avec près de 40 millions d’auditeurs mensuels sur Spotify.

Le succès phénoménal de Jackson dans l’industrie musicale est souligné par le record de l’album le plus vendu de tous les temps, « Thriller », sorti en 1982 et reconnu par le Guinness World Records. Sa disparition en 2009, à l’âge de 50 ans, n’a fait qu’accroître l’intérêt pour son œuvre, assurant une postérité et une rentabilité continues à son héritage musical.

Publicité
Publicité

Mais aussi