Levallois : Patrick Balkany prépare une liste pour les municipales malgré
Connect with us

Actus

Levallois : Patrick Balkany prépare une liste pour les municipales malgré son inéligibilité

Publié

le

Levallois : Patrick Balkany prépare une liste pour les municipales malgré son inéligibilité
×
EN BREF
• **Patrick Balkany**, bien qu’inéligible, annonce préparer une liste pour les municipales à **Levallois**, visant à « virer ceux qui sont là ».
• La maire **(LR) Agnès Pottier Dumas** et son premier adjoint, **David-Xavier Weïss**, semblent peu préoccupés par cette annonce, la considérant plus comme une curiosité qu’une véritable menace politique.
• L’initiative de Balkany, malgré sa condamnation et son inéligibilité, souligne une volonté de rester actif sur la scène politique locale, même si son influence est remise en question.

La réaction de la majorité : entre amusement et indifférence

Dans une interview au Parisien, Patrick Balkany, ancien maire de Levallois, a annoncé sa volonté de préparer une liste pour les prochaines élections municipales, malgré une inéligibilité de dix ans suite à des condamnations pour blanchiment et fraude fiscale. Sa déclaration, visant à « virer ceux qui sont là », a suscité des réactions plutôt désinvoltes de la part de l’actuelle maire (LR) Agnès Pottier Dumas et de son premier adjoint, David-Xavier Weïss.

Une ambition politique persistante malgré l’inéligibilité

Publicité

Patrick Balkany, âgé de 75 ans, a exprimé dans l’entretien son désir de rester impliqué dans la vie politique locale, malgré les obstacles légaux et son âge. Il mentionne ses activités quotidiennes et son engagement dans la préparation des élections, révélant une volonté indéniable de peser sur le paysage politique de Levallois, même sans pouvoir se présenter lui-même.

Scepticisme et stratégie politique

Publicité

Tant Agnès Pottier Dumas que David-Xavier Weïss affichent un scepticisme quant à l’impact réel de cette démarche. Weïss, en particulier, critique la confusion entre notoriété et véritable adhésion politique, illustrant son point par une comparaison humoristique avec Cyril Hanouna. D’un point de vue stratégique, Pottier Dumas admet même trouver un avantage potentiel à la présence d’une liste Balkany, envisageant une dispersion des voix opposées à sa propre candidature.

Stéphane Larue
Nos réseaux :
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google News

Partagez cet article :
Publicité
Publicité

Mais aussi

Send this to a friend