L'audition de Cyril Hanouna : entre sanctions de l'Arcom et
Connect with us

Médias

L’audition de Cyril Hanouna : entre sanctions de l’Arcom et défense de la liberté d’expression

Cyril Hanouna, face aux députés de la Commission d’enquête sur la TNT, défend TPMP et discute des sanctions d’Arcom, des défis de l’humour à la télé et de sa relation avec Vincent Bolloré.

Publié

le

L'audition de Cyril Hanouna : entre sanctions de l'Arcom et défense de la liberté d'expression
×

Le 14 mars 2024, Cyril Hanouna, figure emblématique de la télévision française et pilier de l’émission Touche pas à mon poste (TPMP) sur C8, s’est présenté devant la Commission d’enquête sur la TNT de l’Assemblée nationale. Accompagné du producteur de télévision Lionel Stan, Hanouna a été interrogé pendant plus de deux heures, une audition qui a couvert divers aspects liés à son émission, à la chaîne C8, et à sa position dans le paysage audiovisuel français.

Sanctions d’Arcom : une blessure pour Hanouna

L’un des points saillants de cette audition a été la discussion autour des multiples sanctions financières imposées à C8 par l’Arcom, l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, qui ont atteint un total de 7,5 millions d’euros. Cyril Hanouna a exprimé son affect face à ces sanctions, mentionnant notamment une amende de 3,5 millions d’euros suite à des propos injurieux envers le député Louis Boyart. Malgré le regret exprimé pour ces paroles, Hanouna a souligné la dynamique complexe de l’amitié et de la trahison avec Boyart.

Impact des sanctions et maintien de l’équilibre salarial

Interrogé sur les conséquences matérielles des amendes, Hanouna a assuré qu’elles n’avaient pas affecté les salariés de la chaîne, mentionnant son initiative personnelle de réduire son salaire pour compenser. Cette gestion souligne sa volonté de préserver l’équipe de TPMP face aux défis financiers.

Publicité

Un acharnement ressenti et la défense de la liberté d’expression

Cyril Hanouna a également évoqué un sentiment d’acharnement contre lui et C8, mettant en avant les défis posés par les restrictions et la vigilance accrue sur le contenu humoristique à la télévision. Malgré ces obstacles, il reste déterminé à continuer de produire une émission qui mêle information et divertissement (infotainment), répondant ainsi aux attentes du public.

La relation avec Vincent Bolloré : une indépendance affirmée

Face aux questions sur sa relation avec Vincent Bolloré, Hanouna a fermement nié toute ingérence de la part du président du groupe Canal+ dans le contenu de TPMP, soulignant son autonomie éditoriale.

Publicité
Stéphane Larue
Nos réseaux :
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google News

Partagez cet article :
Publicité

Mais aussi

Send this to a friend