Jean-Marie Le Pen placé sous mandat de protection future
Connect with us

Actus

Jean-Marie Le Pen placé sous mandat de protection future

Publié

le

Jean-Marie Le Pen placé sous mandat de protection future
×

Jean-Marie Le Pen, fondateur du Front national, fait face à un changement majeur dans sa vie personnelle et publique selon RMC. À l’âge de 95 ans, sa santé et ses facultés mentales ayant décliné, il a été placé sous un « mandat de protection future » depuis février 2024. Cette décision, anticipée par sa famille dès octobre 2022, traduit une évolution significative dans la gestion de ses affaires personnelles et légales.

Un mandat de protection future, qu’est-ce que cela implique ? En droit français, ce dispositif permet à une personne, anticipant une altération de ses facultés personnelles, de désigner à l’avance un ou plusieurs mandataires chargés de la représenter lorsque le besoin s’en fait sentir. Dans le cas de Jean-Marie Le Pen, ce sont ses trois filles, Marine, Marie-Caroline et Yann Le Pen, qui ont été désignées pour prendre en main la gestion de ses intérêts. Cette mesure garantit que, malgré l’altération de ses facultés, il conserve l’ensemble de ses droits.

La question judiciaire reste ouverte. Jean-Marie Le Pen est suspecté de détournement de fonds européens dans l’affaire des assistants parlementaires européens. Son placement sous mandat de protection future soulève des interrogations quant à sa capacité à se présenter devant la justice en septembre prochain. Selon son avocat, Maître François Wagner, l’objectif de ce mandat n’est pas d’éviter une comparution au tribunal, mais une expertise judiciaire en juillet prochain devra déterminer si Jean-Marie Le Pen est apte à répondre de ses actes devant la justice.

Publicité

Réactions et implications. Cette situation, décrite par Louis Aliot, maire RN de Perpignan, comme celle d’un « homme fatigué », met en lumière les défis associés à l’âge et à la santé dans la gestion des affaires publiques et personnelles. La protection juridique de Jean-Marie Le Pen par ses enfants montre une transition dans la prise en charge de ses intérêts, tout en soulignant les questions légales et éthiques entourant sa participation future aux procédures judiciaires.

Stéphane Larue
Nos réseaux :
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google News

Partagez cet article :
Publicité
Publicité

Mais aussi

Send this to a friend