Connect with us

France et Monde

Covid-19 : des traces de coronavirus dans l’eau non potable à Paris

Publié

le

Covid-19 : des traces de coronavirus dans l’eau non potable à Paris

Des « traces infimes »de coronavirus ont été retrouvées dans l’eau non potable à Paris utilisé notamment pour nettoyer les rues. Il n’y a « aucun risque » pour l’eau potable indique la Mairie de Paris à l’AFP. La mairie a suspend l’usage de l’eau non potable dans le cadre du « principe de précaution ».

L’eau potable dépend d’un autre réseau « totalement indépendant » et « ne présente aucune trace de virus Covid » qui « peut être consommée sans aucun risque », affirme la mairie de Paris.

Voici le communiqué de la Mairie de Paris :

« Dans le contexte de crise du Coronavirus, la Ville de Paris, en lien avec le laboratoire d’Eau de Paris, a renforcé son programme de surveillance de la qualité des eaux.Ce programme de contrôle concerne à la fois le réseau d’eau potable et le réseau d’eau non potable. Ces deux réseaux sont totalement indépendants l’un de l’autre.

Le réseau d’eau potable, contrôlé en permanence, alimente aussi bien les robinets des particuliers que les fontaines à boire publiques. Cette eau est soumise à des traitements dits multi-barrières, qui permettent d’éliminer toutes traces de pollution, et notamment de tout virus.

L’eau potable de Paris ne présente aucune trace de virus Covid. Elle peut être consommée sans aucun risque.

Le programme de contrôle concerne aussi le réseau d’eau non potable. Ce réseau est un réseau spécifique de la Capitale, qui fournit l’eau pour l’arrosage de certains parcs et jardins, le nettoiement des rues et le fonctionnement des lacs et cascades des parcs et bois ainsi que de certaines fontaines ornementales dans des parcs ou jardins actuellement fermés au public. Ce réseau est alimenté par une eau dite « brute », prélevée dans la Seine et le canal de l’Ourcq, et acheminée sans traitement lourd via un réseau secondaire, indépendant du réseau d’eau potable.

Dans le cadre de son programme de surveillance de la qualité des eaux, le laboratoire d’Eau de Paris a engagé une campagne de tests spécifique sur ce réseau d’eau non potable. Celle-ci a révélé la présence en quantité infime de traces du virus sur 4 des 27 points de prélèvements testés. La Ville a immédiatement saisi l’Agence régionale de santé pour qu’elle analyse les risques éventuels présentés par ces traces.

Sans attendre, et en stricte application du principe de précaution, la Ville de Paris a décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre tous les usages de son réseau d’eau non potable sur l’espace public.

Dans l’attente des résultats, le nettoiement des rues sera réalisé, dans la mesure du possible, en utilisant de l’eau prélevée sur le réseau d’eau potable. »

Publicité

Dernières News

Tendance

Covid-19 : des traces de coronavirus dans l'eau non potable à Paris