Connect with us

Cinéma

Comment un film de sport nous transmet des émotions fortes

Publié

le

Rasta Rocket , Rocky , Karate Kid , tous sont des films de sport qu’on adore et qui nous emportent le temps d’un long métrage. Que ce soient des productions hollywoodiennes ou non les films de sport exploiter des points communs que vous allez découvrir!

Un scénario qui sait transmettre des émotions fortes

Ces films là apportent chez nous avant tout des émotions: anxiété, surprise, joie, excitation, etc. Ces émotions sont transmises grâce à la réalisation: rythme, plans, musique, jeu d’acteur, mais aussi par le scénario du film.

Si plusieurs types de schémas narratifs peuvent se retrouver dans les films de sport, il y a surtout le schéma classique, séquencé en 5 étapes:

– L’incipit, ou situation initiale: plusieurs éléments sont établis: personnages, environnement, temporalité, et début de l’histoire. La situation des personnages ne change pas durant cette étape.

– L’élément déclencheur, aussi appelé élément perturbateur: équilibre de l’histoire (première étape) se rompt, les personnages sont confrontés le plus souvent à une problématique.

– Les péripéties: elles sont le cœur de l’histoire provoquées par le précédent précédent. Les personnages entreprennent donc une ou plusieurs actions pour atteindre un but. Les péripéties peuvent être plus ou moins nombreux, mais se finissent souvent par un climax (point culminant): la tension est à son maximum, nous sommes juste avant le dénouement.

– Le dénouement: c’est la résolution de la problématique, la fin des actions, elle conduit à la situation finale.

– L’explicit, ou situation finale: l’équilibre revient, les personnages ont changé (en bien ou en mal), le récit est désormais stable.

Dans les films de sport, la grande majorité du temps l’histoire se termine bien. C’est le cas pour 38 films du top 50 des films de sports référencés sur IMDb, analysés par Betway Online Casino . Le héros est un fils accompli mais, qu’il ait remporté une victoire sportive ou non. Du moment où il a rempli son objectif et qu’il se sent satisfait, l’histoire se termine bien. Comme le dit si bien un certain adage: « L’important, c’est de participer ».

Un bon film de sport doit être réaliste

Bien que les péripéties peuvent être épiques au possible, il ne faut tout de même pas oublier une bonne touche de réalisme pour éviter de sortir les spectateurs du film, les déconcentrer. Cela empêcherait la transmission des émotions dont nous parlions.

La plupart des films de sport se focalisent sur les sportifs professionnels: 30 des 50 meilleurs films de sport du classement IMDb parlent avant tout de professionnels. Ils donnent une dimension réaliste mais également plus importante: un sportif professionnel s’engage davantage dans une compétition: vie personnelle, vie professionnelle, santé physique et mentale, argent. C’est aussi pourquoi beaucoup de films de sport s’appuient sur des récits biographiques: 31 sur les 50 meilleurs films. Cela toujours dans une démarche de réalisme, l’authenticité est au rendez-vous puisque les événements racontés ont réellement eu lieu mais aussi de prospérité. Si l’on produit un film sur une grande star d’un sport , nombre de ses fans voudront se rendre dans les salles pour suivre les aventures de leur héros préféré.  

Publicité

Dernières News

Tendance

Comment un film de sport nous transmet des émotions fortes