VIDEO TPMP Ayem Nour : voici sa réaction et version après avoir été
Connect with us

VIDÉO - VIDEO TPMP Ayem Nour : voici sa réaction et version après avoir été accusée d’avoir « enlevé » son fils

Publié

le

VIDEO TPMP Ayem Nour : voici sa réaction et version après avoir été accusée d'avoir « enlevé » son fils
×

Alors que Ayem Nour était accusée d’avoir « enlevée » son fils, la jeune femme est sortie du silence dans Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna sur C8 depuis le Maroc et en audio. L’animateur a annoncé que Vincent Miclet devrait donner sa version ce jeudi dans l’émission.

Myriam Palomba a expliqué cette histoire et Touche pas à mon poste diffusait des audios de Ayem qui donnait sa version. Selon la jeune femme les relations ne sont pas du tout au beau fixe avec son ancien compagnon. Elle assure qu’elle a obtenu la garde de l’enfant suite à une décision de justice Française.

Ensuite, Myriam Palomba explique qu’elle a eu Vincent Miclet et qu’il a une autre version de cette histoire. Ayem indique qu’elle est bloquée au Maroc avec son fils car il ne souhaiterait pas, selon elle, restituer le passeport du petit.

Publicité

Dans un dernier audio, Ayem explique qu’elle venait de sortir du tribunal qui aurait refusé la démanche du papa de récupérer l’enfant car selon la décision de justice Française, c’est la jeune femme qui en a la garde. Concernant le passeport de l’enfant, Ayem explique qu’elle devra faire les démarches necessaires pour le récupérer.

CE QU’IL S’EST PASSE

Cela fait plusieurs heures que Vincent Miclet a posté un message assurant que son fils a été « enlevé » de l’école sans son consentement par sa maman Ayem Nour. L’homme d’affaires assure n’avoir, depuis, aucune nouvelle de son fils. Une annonce qui a fait le tour des réseaux sociaux au vu du statut de la jeune femme et de l’homme mais qui a été contredite par le site internet PurePeople.

Publicité

Selon PurePeople, la chroniqueuse de Matthieu Delormeau dans TPMP People sur C8, aurait récupéré son fils dans les règles. Le petit garçon, scolarisé au Maroc, est en garde partagée, une semaine sur deux entre les deux parents. Ayem, se rend une semaine sur deux au Maroc mais, selon le magazine people, ce lundi 14 novembre, l’homme d’affaires aurait refusé qu’elle récupère le petit.

Ayem, accompagnée de sa maman, aurait tout de même été chercher son fils à l’école en ayant prévenu le papa qui n’aurait pas répondu. Le lendemain du message du père sur Instagram, Ayem aurait été voir les autorités prouvant qu’elle à la garde de son fils et qu’il n’y aurait pas d’affaire d’enlèvement.

Publicité
Stéphane Larue
Nos réseaux :
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google News

Partagez cet article :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi

Send this to a friend