VIDEO La colère de Myriam Palomba concernant les écoles et les coupures
Connect with us

VIDÉO - VIDEO La colère de Myriam Palomba concernant les écoles et les coupures d’électricité

Publié

le

VIDEO La colère de Myriam Palomba concernant les écoles et les coupures d'électricité
×

Le ministre de l’Education Pap Ndiaye a annoncé qu’il n’y aura pas d’école le matin dans les zones qui subiront des coupures de courant programmées et ciblées cet hiver. Le ministre explique : « Les délestages programmés vont en effet toucher les écoles et les établissements scolaires, selon trois créneaux : 8 heures-10 heures, 10 heures-midi et 18 heures-20 heures... Les deux premiers créneaux sont les créneaux scolaires, qui sont les plus critiques. et d’ajouter, en cas de coupures le matin : « la rentrée des élèves le jour concerné se fera en début d’après-midi, avec sans doute un repas qui sera néanmoins prévu pour les élèves qui sont à la cantine »

LA COLERE DE MYRIAM PALOMBA

C’est dans une vidéo, qu’elle diffuse sur les réseaux sociaux, que Myriam Palomba fait part de sa colère sur annonce : « Je suis super contente aujourd’hui je viens d’apprendre grâce à notre ministre de l’éducation monsieur Ndiaye que nos enfants n’allaient pas avoir cours le matin si jamais il y a des coupures d’électricité cet hiver.Écoutez on est contents, après la crise covid les masques les confinements Voilà c’est reparti!

C’est encore nos enfants qui font les frais de cette politique complètement débile. parce que bon, il faut quand même l’avouer, on n’y est pour rien ou si nos centrales nucléaires n’ont pas été maintenue par Emmanuel Macron, si la maintenance n’a pas été faite, on n’y est pour rien aussi. Si on nous embarquer dans une guerre en Ukraine qui a fait augmenter les prix de l’électricité et qu’on est obligés de subir les prix européens.

Publicité

 Nous, on est strictement pour rien. Et puis encore nos enfants encore moins. Finalement, dites-moi , ça va s’arrêter quand on fait toutes ces conneries, on va accepter ça. Jusqu’à quand? C’est quand même là, ça commence à faire un peu beaucoup, non ? »

Stéphane Larue
Nos réseaux :
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google News

Partagez cet article :
Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi

Send this to a friend