Connect with us

Médias

TPMP : la chaîne C8 se voit infliger une amende de 50.000 euros par l’Arcom pour des propos insultants envers Joy Hallyday

Publié

le

TPMP : la chaîne C8 se voit infliger une amende de 50.000 euros par l'Arcom pour des propos insultants envers Joy Hallyday
Points Clés
  • C8 sanctionnée par l’Arcom à hauteur de 50.000 euros pour des propos dégradants dans TPMP.
  • Commentaires jugés dépréciatifs et offensants envers Joy Hallyday, mineure, lors d’une émission animée par Cyril Hanouna.
  • Accumulation des sanctions pour C8 : un total de 7,5 millions d’euros en mises en garde et pénalités de l’Arcom.

Le 30 janvier 2023, une séquence de l’émission « Touche pas à mon poste » (TPMP), animée par Cyril Hanouna sur la chaîne C8, a déclenché une controverse majeure.

L’émission a diffusé des vidéos de Joy Hallyday, alors âgée de 14 ans, accompagnées de commentaires jugés injurieux et dépréciatifs par l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom). Ces propos ont été considérés comme portant atteinte à l’honneur et à la réputation de la jeune adolescente.

En conséquence, l’Arcom a infligé une amende de 50.000 euros à C8, propriété du groupe Bolloré, pour ces déclarations inappropriées. Cette sanction s’ajoute à une série de pénalités que C8 a accumulées au fil des ans, atteignant un total de 7,5 millions d’euros en mises en garde et sanctions.

Publicité

L’autorité a également critiqué le rôle de Cyril Hanouna, l’animateur de l’émission, pour ne pas avoir explicitement condamné les propos tenus sur son plateau.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Mais aussi