Connect with us

MÉDIAS

Thierry Ardisson attaque Vincent Bolloré en justice

Publié

le

Thierry Ardisson, ancien animateur et producteur de C8 assigne son ex-employeur Vincent Bolloré pour rupture brutale de dépendance économique selon Le Point.

Alors qu’il estime que l’émission « La grande Darka » de Cyril Hanouna est un plagiat de l’une de ses idées, comme nous vous l’avons expliqué dans un article précédent, Thierry Ardisson a visiblement une dent, voire plus, contre le groupe Canal+ et contre son (ancien ?) ami de longue date Vincent Bolloré.

Le Point explique que la cause de cette assignation est « son exclusion de la grille de rentrée de C8 qui lui a été annoncée très tardivement » ce qui aboutit à un préjudice pour ses équipes et pour lui-même.

La société de production de Stéphane Simon et Thierry Ardisson, Téléparis, c’était près de 90 personnes qui travaillaient pour C8 et qui se retrouvent à pointer à Pôle emploi mais l’entreprise ne s’en sortirait plus et n’aurait plus qu’à mettre la clé sous la porte.

Le Point indique que Thierry Ardisson saisit le tribunal de commerce pour rupture brutale de dépendance économique car 90 % de son chiffre d’affaires répondaient aux commandes du groupe de Vincent Bolloré.

Thierry Ardisson réclame également aussi à la justice commerciale « d’indemniser le préjudice à l’image et à la carrière de l’animateur » et de « rembourser Téléparis de ses frais de licenciement déboursés pour ses salariés. »

Thierry Ardisson explique au Point : « Vincent Bolloré et C8 n’ont répondu à aucune requête en conciliation de notre avocat. Par conséquent, je saisis la justice. J’ai comme l’impression qu’ils jouent la montre en pensant que lorsque l’affaire viendra à l’audience, j’aurais retrouvé du travail et ainsi m’indemniser à moindre coût. Mais je ne suis pas seul, je pense à la centaine de salariés qui va rester sur le carreau ! »

C8 n’a pas souhaitée pas commenter cette affaire.

Publicité

Dernières News

Tendance

Thierry Ardisson attaque Vincent Bolloré en justice