in

Squeezie tacle leLIVE : « Ce projet est tenu par des gens qui ont juste envie de faire des tunes »

Alors que le lancement du média leLIVE, lancé par Webedia, s’est fait remarqué par son lancement totalement raté, le célèbre Youtubeur Squeezie dit ce qu’il en pense et il n’est pas tendre. À noter que la société qui gère l’image de Squeezie est… Webedia.

Le jeune homme lance lors d’un live sur Twitch : « Ce projet est tenu par des gens qui n’y connaissent rien, qui ont juste envie de faire des tunes, qui ont zéro passion. Et à partir de là, forcément, c’est le bordel derrière. Et ça donne lieu à des lancements catastrophiques »

Squeezie ajoute : « Avec un budget pareil (il parle de millions), ils auraient vraiment pu prendre des risques et faire un truc incroyable ».

Concernant les influenceurs qui participaient au lancement : « Les 9/10, on ne sait même pas qui c’est »

CE QU’IL S’EST PASSE

C’est en décembre 2019 que le très puissant groupe Webedia annonçait en grande pompe le lancement prochain d’un « nouveau média générationnel en direct et multiplate-forme » leLIVE.

leLIVE, à destination des moins de 35 ans, rassemble des YouTubeurs comme Norman, Cyprien, Kemar, Hugo Décrypte, Audrey Piraut, Ludovik, Jimmy Labeu, Bapt&Gaël, Domingo, Muchou, Inox, Julien Ménielle… mais aussi Maxime Musqua, Agathe Auproux, Florian OnAir, Kevin Razy, Guillaume Pley ou encore Michel Cymes.

Ce média hybride a été lancé lundi 3 février sur toutes les plateformes mais a vite tourné au fiasco pour diverses raisons et les internautes n’ont pas hésité à montrer du doigt les différents soucis aussi bien techniques qu’éditorial.

Pour commencer, un décalage entre le son et l’image, une mauvaise qualité du son en plateau mais aussi des blagues douteuses sur Kobe Bryant, récemment décédé, mais aussi Hitler et l’utilisation du n-word qui aura choqué les internautes dès le début de la diffusion de cette nouvelle chaîne avec des animateurs qui semblaient parfois perdus…

Mais ce n’est pas tout ! leLIVE qui se veut être une chaîne interactive proche des téléspectateurs, a visiblement fait le contraire, car la modération sur le « Chat » aurait supprimé et même banni plusieurs internautes qui donnaient leurs avis sur ce qu’ils voyaient à l’antenne. Les « Chats » ont par la suite été désactivés et rendus accessibles aux abonnés sauf qu’il n’y avait pas de possibilité de s’abonner.

Enfin, leLIVE diffusait également sur la patte-forme vidéo Twitch… bien diffusait… car la chaîne a été banni après seulement 3 heures de diffusion de son programme… une prouesse.

Le groupe Webedia n’a, pour le moment, pas vraiment réagi à ce lancement catastrophique, évoquant juste… « 2, 3 soucis » sur Twitter… Ceci dit, leLIVE apprendra surement de cet échec pour mieux revenir ?

The Voice : cette vidéo de Marc Lavoine et d’un talent dépasse les 10 millions de vues

Shakira et Jennifer Lopez au Superbowl : Un homme veut attaquer la NFL pour… pornographie