Connect with us

Sélection de la rédaction

Sites d’achats en ligne : Seulement 6% des Français les privilégient pour leurs dépenses alimentaires

Published

on

A l’heure où les géants comme Amazon, Venteprivée.com et autres pure players dominent le monde du digital, une question se pose : le e-commerce  surpasse-t-il l’activité des magasins physiques ? Offerista, société allemande spécialisée dans le drive-to-store et la distribution de catalogue online, a réalisé un sondage avec l’IFOP démontrant que les habitudes d’achats online ou offline sont loin d’être figées.

 

 Les pure players, moteur du commerce ?

L’arrivée des pure players comme Amazon, Le Bon Coin.fr, Ebay ou même le développement des MarketPlace mises en place par les acteurs de type Facebook, ne feraient qu’ajouter de nouveaux canaux de consommation. En effet, contrairement aux idées reçues, les sites d’achats en ligne sont loin d’être perçus comme une concurrence directe au commerce.

En effet, une grande majorité (65% des Français) n’estime pas que ce type de site représente un risque pour l’activité des commerces de proximité. 30% d’entre eux ont même un avis neutre sur ces sites, les percevant simplement comme de nouveaux acteurs du marché.

Une proportion équivalente (35%) juge qu’ils sont des pionniers qui révolutionnent le e-commerce. Parmi eux, les moins de 35 ans sont plus nombreux que la moyenne à les considérer comme précurseurs sur leur marché. Chez les plus âgés, des questions relatives aux effets sur les commerces de proximité sont soulevées. En moyenne 43% des plus de 50 ans pensent que les sites en ligne représentent un risque pour ces commerces.

Les frais de livraison : principal frein des Français pour les achats en ligne

 

Par ailleurs, si l’activité des sites en ligne ne cesse de croître, il existe encore de nombreux freins à la fois rationnels et psychologiques au shopping online.

 

Un Français sur deux (50%) identifie les contraintes relatives à la livraison comme le principal motif qui les détournerait du shopping en ligne. L’effet est d’autant plus marqué chez les moins de 35 ans (61%), dont 59% privilégient Internet pour au moins un type d’achat.

 

Les frais de livraison sont les principaux freins à l’utilisation de sites online pour 42% des Français. Près de 4 personnes interrogées sur dix (38%) évoquent également les mauvaises surprises à la réception de sa commande.

 

Ce manque de confiance accordée aux services des sites d’achat en ligne est croissant avec l’âge.

 

Des comportements d’achats hybrides

 

Alors que Internet est sans surprise la plateforme privilégiée par 40% des Français de 18 ans et plus, pour les achats high-tech, son recours reste marginal pour les dépenses alimentaires, cité par seulement 6% des Français.

 

Dans un autre registre, 43% des Français continuent de privilégier les galeries commerciales pour les dépenses « shopping », regroupant les vêtements, les produits de soin et de beauté.

 

Ainsi, chaque mode d’achat – sites internet, centres commerciaux, magasins de proximité – est plébiscité pour au moins un type de produit. Dans notre société ultra digitalisée, ces chiffres montrent bien qu’Internet est encore loin d’être un reflexe pour tous les Français.

« Internet bouscule les modes de consommation et devient une source de clivage dans l’opinion publique. Les avis sur le e-commerce sont divers et les usages nombreux. Cette étude révèle que ce que l’on appelle communément le « e-commerce » est loin de faire l’unanimité et d’occuper tout le terrain, jusqu’à faire disparaître le commerce physique. A notre sens, il ne faut plus dissocier commerce et e-commerce : Internet est juste un nouveau canal d’achat permettant aux consommateurs de s’informer plus rapidement et d’acheter autrement s’ils le souhaitent », souligne Benjamin Thym, CEO d’Offerista.

 

 

Méthodologie : Cette enquête à été menée les 12 et 13 juin 2018 auprès d’un échantillon de 1 017 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

 

 

En quelques chiffres, les Français et le commerce :

 

  • Internet : canal privilégié par 40% des Français pour les achats de produits High-Tech,
  • Commerces de proximité : canaux privilégiés par 40% des Français pour les achats alimentaires,
  • Internet : 6% des Français préfèrent acheter leurs produits alimentaires en ligne,
  • 50% des Français sont détournés d’internet à cause de la livraison,
  • 2/3 des Français estiment que les Pure Players ont un impact sur l’économie,
  • 65% des Français n’estiment pas qu’ils représentent un risque pour le commerce traditionnel.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Advertisement

Sélection de la rédaction

Nuit Blanche 2018 : voici les quatre parcours au cœur de Paris

Published

on

Anne Hidalgo a présenté avec Gaël Charbau, directeur artistique de l’édition 2018 de Nuit Blanche, les quatre parcours qui structureront la nuit du 6 au 7 octobre prochain.
Anne Hidalgo, Maire de Paris, a présenté, auprès de Gaël Charbau, directeur artistique de Nuit Blanche, et Christophe Girard, adjoint à la Maire en charge de la culture, la programmation de cette édition 2018 qui a pour ambition de faire rayonner des monuments connus ou méconnus de la capitale, dont certains n’ont encore jamais été investis pendant Nuit Blanche. Gaël Charbau, accompagné de la Ville de Paris, a élaboré quatre parcours répartis en « constellations » et projets satellites, qui mettent à l’honneur les talents émergents dans toutes les disciplines artistiques, depuis les arts plastiques jusqu’à la danse, le théâtre ou la musique
Lancée en 2002, véritable rendez-vous de la création contemporaine sous toutes ses formes, Nuit Blanche transforme tous les ans Paris de 19h à 7h du matin le premier samedi d’octobre. Depuis la première édition, 3000 artistes y ont participé, avec environ 250 projets artistiques dans tout Paris, 15 kilomètres de parcours artistiques, et près d’un million de participants chaque année.
Plusieurs projets ont été dévoilés aujourd’hui. Parmi eux, « Geysa » de Fabien Leaustic, un geyser crachant une terre argileuse à près de 20 mètres de hauteur dans les bassins de la Cité des sciences et de l’industrie (Constellation de la Villette). La styliste Maroussia Rebecq a également dévoilé son projet de défilé « 99 vêtements populaires » à l’Hôtel de Ville (Constellation de l’Ile Saint Louis). Le chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing (Constellation de la Porte Dorée) a présenté ses expériences chorégraphiques faisant notamment se rencontrer enfants et robots. Pour finir, la plateforme philanthropique Thanks for Nothing a exposé son programme solidaire et participatif qui occupera le pont Alexandre III, où de nombreux évènements et performances seront proposés durant toute la nuit (Constellation des Invalides).
Constellation de l’Ile Saint Louis
Depuis le Collège des Bernardins, qui accueillera une installation monumentale d’Abdelkader Benchamma, Nuit Blanche propose une déambulation inédite sur l’île Saint-Louis qui sera comme coupée du monde par Edgar Sarin et Mateo Revillo. Elle se poursuivra à l’Hôtel de Ville en passant par la Cité des Arts, pour terminer le parcours autour des Halles. C’est le parcours de l’imprévu, des œuvres nichées dans des lieux secret, un Paris de ruelles et de ponts, des intrigues du Moyen-âge jusqu’aux relations nouvelles qu’entretiennent l’art, la science et le commerce de nos jours.
Constellation des Invalides
La constellation des Invalides proposera une traversée singulière du Paris des grands monuments, grâce à une reconfiguration du « Super Kilomètre » imaginé par le Studio UY077 (Nicolas Dahan et Maurice Pefura) pour la Biennale de Dakar. La constellation connectera le Musée de l’armée, le sous-sol des Invalides (où la course du Soleil sera matérialisée, sous terre, dans l’œuvre « Sun » de Félicie d’Estienne d’Orves) jusqu’au pont Alexandre III, et se poursuivra au Palais de la découverte et une partie du Grand et du Petit Palais. Le parcours se  prolongera sur le bas des Champs-Elysées avec  la participation  du Théâtre de la  Ville – espace Cardin où le  public pourra par exemple découvrir les projets chorégraphiques de Jamila Johnson Small. Tout au long du Super Kilomètre, la Nuit Blanche proposera entre autres, du sport revisité par des artistes, du fooding, des happenings artistiques et des manifestations diverses ouvertes à toutes et à tous.
Constellation de la Villette
L’ensemble du parc de la Villette et la diversité de ses offres culturelles seront proposés gratuitement au public, depuis la Philharmonie au sud du parc, jusqu’à la Cité des sciences, au nord en passant par tous les acteurs, associations et structures qui font la richesse de la Villette. Nuit Blanche 2018 mettra en ébullition ce parc pensé en points, lignes et surfaces dès 1983 par Bernard Tschumi comme un véritable terrain d’expérimentations. La musique notamment sera à l’honneur en de nombreux points, ainsi qu’une programmation pour le jeune public à la Cité des enfants et à Little Villette.
Constellation de la Porte Dorée
À l’est de la capitale,  c’est une promenade à l’orée et en dehors de la ville qui a été imaginée. Au lycée Elisa Lemonnier, le danseur et chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing proposera une « nuit de la danse sensorielle ». Au Palais de la porte Dorée, Benjamin Loyauté nous invitera à découvrir l’expérience de l’ordinaire, une installation monumentale conçue autour d’un petit « bonbon-sculpture » qui évoque les yeux d’une idole mésopotamienne. Cette constellation se prolongera le long des berges du lac Daumesnil jusqu’au Parc Zoologique de Paris, où Philippe Quesne  proposera au public de vivre une expérience inédite autour de la figure dominante de son mythique Grand Rocher des années 30.
Gaël Charbau
Commissaire d’exposition indépendant, Gaël Charbau a mené de nombreux projets dans le cadre de collaborations avec différentes institutions et mécènes : le Palais de Tokyo, la Friche Belle de Mai, l’Institut Français, la Fondation d’entreprise Hermès, le programme Audi Talents… De 2014 à 2017, il a été responsable de la programmation arts plastiques au Collège des Bernardins. Il est actuellement directeur artistique pour Universcience (Palais de la Découverte et Cité des Sciences) et commissaire de la Bourse Révélation Emerige depuis 2013.
Engagé dans l’accompagnement des artistes français émergents et travaillant à leur reconnaissance sur la scène internationale, il a développé en 2017 le programme Inventeurs d’aventures, qui proposait différentes manifestations et expositions sur la jeune scène contemporaine dans le sud de la France, avec le réseau des écoles nationales supérieures d’art.
Continue Reading

Sélection de la rédaction

Grease débarque au Grand Rex dès le mardi 30 octobre 2018

Published

on

Depuis son lancement en septembre 2017, L’Ecran Pop a fait du chemin… Après L’Ecran Pop Mamma Mia! et L’Ecran Pop Les Demoiselles de Rochefort (toujours joués tous les mois au Grand Rex) nous sommes heureux de vous annoncer l’arrivée d’un autre film musical culte :

GREASE débarque au Grand Rex dès le mardi 30 octobre 2018 !

Rendez-vous dans la Grand Salle du plus grand cinéma d’Europe pour chanter et danser au rythme des titres incontournables de ce film aux millions d’entrées.

Au programme de cet événement Wop Ba-Ba Lu-Mop :

• Une arrivée qui met la gomme avec le plein d’animations dès l’entrée ;
• Un pré-show endiablé pour s’immerger dans l’ambiance du film ;
• Le concours de costumes le plus cool de tous les temps ;
• Des Goodies Bags plein de surprises pour interagir pendant la projection du film ;
• Des tas de cadeaux à gagner ;
• Le public déguisé pour un retour dans les 50’s !

Informations et réservations sur http://lecranpop.com/

Continue Reading

Sélection de la rédaction

Les acteurs Holly Marie Combs et Brian Krause de la série Charmed à Paris Manga & Sci-Fi Show

Published

on

Après les annonces de Tom Welling, Michael Rosenbaum et Laura Vandervoort (Smallville), le casting de Parker Lewis ne perd jamais, le duo Holly Marie Combs et Brian Krause seront également présents lors de cette 26e édition.

Attirant deux fois par an plus de 70 000 visiteurs, PARIS MANGA & SCI-FI SHOW est le premier rendez-vous parisien de tous les amateurs de pop culture. Au Parc des Expositions de Paris Porte de Versailles (Hall 7.2), le festival réunit sur 27 000 m2 toutes les thématiques chères aux passionnés et au grand public (manga, comics, web culture, séries TV, cinéma, jeux vidéo, …).

PARIS MANGA & SCI-FI SHOW – Les 20 et 21 OCTOBRE 2018 à Paris.

Continue Reading