Connect with us

Hi, what are you looking for?

SÉLECTION DE LA RÉDACTION

Signal-Arnaques.com, la plateforme collaborative qui permet de signaler les escroqueries en ligne en quelques clics

Avec l’explosion du e-commerce, les arnaques en ligne se multiplient. Selon
l’Observatoire national de la délinquance, en 2017 et en 2018, plus de la moitié
des escroqueries constatées en France ont eu lieu sur le web.

Dans 3 cas sur 4, elles concernent l’achat d’un bien ou d’un service que l’acheteur
ne reçoit jamais. Elles peuvent toutefois prendre d’autres formes, comme les
fausses propositions amoureuses et les extorsions. Les dépôts de plainte ou de main
courante sont rares et, au final, seuls 16 % des victimes réussissent à obtenir une
réparation totale ou partielle.

PUB

C’est pour lutter contre ce fléau que deux citoyens français, Anthony Legros et
Jean-Baptiste Boisseau, ont créé Signal-Arnaques.com, la plateforme qui offre aux
internautes un moyen simple, rapide et efficace de signaler les arnaques en ligne.

Un fonctionnement collaboratif qui incite les Français à signaler et à s’informer

Signal-Arnaques.com est une plateforme communautaire de signalement
d’escroquerie qui a été créée en 2014. Régulièrement citée par les médias et les
autorités, elle s’est imposée comme une adresse incontournable pour se prémunir
contre les arnaques en ligne.

PUB

Son fonctionnement est simple : les internautes signalent les arnaques qu’ils
rencontrent, et les signalements sont ensuite relayés via les moteurs de recherche
et les réseaux sociaux. La plateforme est donc une base de données indispensable
pour s’informer et se protéger contre les arnaques.

Son action collaborative est complémentaire à celles de plateformes
gouvernementales comme Pharos ou Signal-Conso : celles-ci permettent de signaler
des problèmes aux autorités, tandis que Signal-Arnaques a pour vocation d’informer
directement les internautes des arnaques existantes.

PUB

Signaler une arnaque avec Signal-Arnaques

Signaler une escroquerie sur la plateforme est très simple. Il suffit de remplir un formulaire, en indiquant un maximum d’informations : le type d’arnaque, le pseudonyme utilisé par l’arnaqueur, l’email et le numéro de téléphone liés à l’arnaque, le site internet, et la description de l’arnaque.

Les arnaques sont classées en plusieurs catégories : sites d’annonces, prêt d’argent, dons, hameçonnage (phishing), arnaques téléphoniques, arnaques via PayPal, arnaques aux sentiments, réseaux sociaux, sites internet frauduleux, loterie, et emploi.

PUB

Un cercle vertueux

Signal-Arnaques tire sa force et son efficacité de son aspect communautaire. Plus
les internautes signalent d’arnaques, plus la population est protégée et informée
et, en retour, plus de signalements sont réalisés.

Ce cercle vertueux montre tous les jours son utilité. La plateforme, qui est
consultée par près d’un million d’internautes chaque mois, recense actuellement
450 000 arnaques. Chaque signalement est consulté en moyenne 200 fois,
permettant ainsi de protéger autant de personnes. De plus, Signal-Arnaques offre d’autres outils pour aider les internautes qui ont été victimes d’une arnaque. Un blog détaille ainsi le fonctionnement des arnaques les plus répandues et les moyens de les reconnaître pour mieux les éviter.

PUB

Écrit par

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

PUBLICITE
PUBLICITE

Encore plus

FRANCE / MONDE

Très présent sur les réseaux sociaux, Pierre-Jean Chalençon a donné son avis sur la situation sanitaire dans une série de tweets. Pierre-Jean Chalençon explique...

FRANCE / MONDE

Le professeur Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique, était invité de la matinale de France Inter et il est revenu sur le rappel du...

FRANCE / MONDE

L’émission « Quotidien » de Yann Barthes a diffusé une vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux. Nous pouvons y voir la maire de Paris...

MÉDIAS

Cela fait plus d’un an que Jean-Pascal Lacoste a rejoint l’équipe de Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna sur C8. Sur le...

PUBLICITE