C’est une lourde condamnation pour Sandra Muller qui est à l’origine de #Balancetonporc et qui avait fait le tour du monde après avoir accusé, un ancien homme des médias, de harcèlement sexuel sur Twitter.

La journaliste devra payer 15.000 de dommages et intérêts au titre du préjudice moral et 5 000 euros au titre des frais de justice. Ce n’est pas tout car la justice demande, également, à Sandra Muller de retirer le tweet litigieux mais à publier des communiqués judiciaires sur son compte Twitter et dans deux organes de presse.

L’ancien homme des médias avait attaqué Sandra Muller en justice pour « laver son honneur » estimant que cette dénonciation avait ruiné sa vie professionnelle et personnelle.

De son côté l’avocat de la journaliste, Me Francis Szpiner, estime qu’il s’agit d’une « condamnation extravagante » et « hors du temps ».

Cette condamnation envoie un signal fort aux femmes harcelées sexuellement qui n’oseront certainement plus à libérer leurs paroles nulle part de peur d’être à leur tour attaqué en justice ou réprimandée.

Sandra Muller va faire appel de la décision.

Partagez cet article

A lire, à voir également

Comment créer un site web en 5 étapes simples

Créer un site web est un excellent moyen de partager votre contenu, vos produits ou vos services avec le monde

La rédaction By La rédaction

A quoi sert le Sénat en France ?

Le Sénat est la deuxième chambre du Parlement français. Il a deux

By La rédaction

Inquiétude à bord des TGV de la SNCF : des cas de punaises de lit signalés par les passagers et cela fait 3 fois en une semaine

"Je pensais que c'était un cas exceptionnel, mais visiblement non", déclare Luca,

By La rédaction

Interview du président Emmanuel Macron : immigration, pouvoir d’achat et énergie, ce qu’il a dit !

Après le discours poignant du pape François sur l'immigration, Emmanuel Macron a

By La rédaction

Programme TV ce soir