in

Rufus Wainwright dévoile son nouveau single « Trouble in Paradise »

« Trouble In Paradise » marque le grand retour de Rufus Wainwright à la pop !
Il s’agit de la remière création avec Mitchell Froom, son nouveau producteur chez BMG, le nouveau label de l’artiste, et premier morceau pop depuis l’album Out of the Game (2012), produit par Mark Ronson.

Pourtant, Rufus n’est pas resté inactif ces sept dernières années. Il a enchainé les tournées à travers le monde, écrit et enregistré des opéras, ainsi qu’un disque élégant de sonnets signés Shakespeare.

En avril dernier, il a fêté le vingtième anniversaire de son premier album par un concert grandiose à guichets fermés au  Royal Albert Hall, à Londres. Il y a joué également une grande partie de Poses, son deuxième disque au succès comparable. D’autres dates américaines et européennes ont reçu un accueil tout aussi chaleureux.

Comme le premier disque en question, le nouvel album très attendu a été enregistré à Los Angeles. « Dès que je suis arrivé à Los Angeles, j’ai compris que je voulais sortir un autre disque » », avoue Rufus.
Sa rencontre avec le producteur Mitchell Froom confirma l’idée, et tous deux se sont mis au travail pour créer ce qui promet d’être l’une des pierres angulaires d’une carrière déjà exceptionnelle.

« Trouble In Paradise » parle du monde de la mode, mais évoque aussi l’état de la planète. Concernant la musique : « elle possède une certaine sophistication et un instinct animal », explique Rufus. « Après mon expérience avec l’opéra et l’âge venu, je peux chanter au maximum de mes possibilités, et ce disque en est la preuve éclatante ».

Une déclaration quelque peu effrayante de la part d’un homme dont le volume et la portée de la voix vous dressent les cheveux sur la tête.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Comments

0 comments

La France à un incroyable talent : Philippe Katerine juré pour la première demi-finale

Anne Roumanoff sortira son nouveau livre « Divorcée et Joyeuse » le 7 novembre