Connect with us

Plusieurs plaintes contre des influenceurs pour « escroquerie en bande organisée » et « abus de confiance »

Publié

le

Plusieurs plaintes contre des influenceurs pour "escroquerie en bande organisée" et "abus de confiance"

Le milieu des influenceurs est de plus en plus critiqué ces derniers temps et il y a de quoi ! Des lanceurs d’alerte se sont donné pour mission de dénoncer les arnaques commises par les « influvoleurs », un mot-valise popularisé par le rappeur Booba qui en a fait son cheval de bataille.

Un collectif appelé AVI (Aide aux Victimes d’Influenceurs) a été créé dans le but de dénoncer les dérives des influenceurs. Le collectif a même monté un dossier pour escroquerie en bande organisée contre certaines personnalités publiques, notamment Marc Blata qui serait impliqué dans deux affaires : un projet de NFT (Animoon) et un projet de trading (Blata Gang) aux côtés du cabinet Ziegler & Associés, un cabinet d’avocats spécialisé en droit bancaire et en droit de l’informatique et du numérique.

Publicité

L’AVI compte actuellement 88 victimes parmi ses plaignants, et reçoit de nouveaux éléments chaque semaine. Le collectif souhaite même automatiser le recensement des victimes pour mieux lutter contre ces arnaques. Les victimes espèrent que la justice prendra les mesures nécessaires pour empêcher les influenceurs de continuer à arnaquer d’autres personnes.

Outre Marc Blata, d’autres influenceurs et stars de la télé-réalité, ,comme l’ex-candidat de téléréalité Dylan Thiry, sont également dans le viseur et cette fois-ci pour des accusations de fausses cagnottes pour des voyages humanitaires et mais aussi pour une promotion de médicaments contre le cancer qui avait fait grand bruit.

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité
Publicité
Publicité

Mais aussi