Connect with us

Cinéma

Pénélope Cruz recevra un César d’Honneur de la 43e Cérémonie des César vendredi 2 mars

Published

on

L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma a le plaisir d’annoncer que la grande star internationale Penélope Cruz recevra le César d’Honneur à l’occasion de la 43e Cérémonie des César.

Muse des grands cinéastes, éclatante beauté latine, elle est bouleversante dès son premier rôle au cinéma à l’âge de 16 ans dans « Jambon Jambon » qui la propulse aussitôt parmi les grandes actrices en devenir. Les maîtres Alejandro Amenábar et surtout Pedro Almodóvar n’auront alors d’yeux que pour elle : « Ouvre les yeux » du premier est un succès internationalement reconnu, dont son remake américain, « Vanilla Sky », dans lequel elle reprend son rôle aux côtés de Tom Cruise, lui ouvrira les portes d’Hollywood.
Avec Tonton Pedro comme elle le surnomme avec tendresse, elle tournera 5 fois :
« En chair et en os », « Tout sur ma mère », « Étreintes brisées », « Les Amants passagers » et bien sûr « Volver » dont sa formidable interprétation lui permettra de remporter un Goya, un European Film Award, et le Prix d’Interprétation Féminine lors du Festival de Cannes de 2006 avec ses complices du film.

Et c’est Woody Allen, en 2008, qui lui offrira aux côtés de Scarlett Johansson et Javier Bardem le rôle de Maria Elena dans « Vicky Cristina Barcelona », qui sera récompensé en toute logique par l’Oscar du Meilleur Second Rôle féminin, mais aussi le Bafta de la Meilleure Actrice dans un second rôle.

Penélope Cruz a cette faculté de briller aussi bien dans les productions internationales que dans les films intimistes, que ce soit devant la caméra de Ridley Scott, de Rob Marshall, de Keneth Branagh, de Sergio Castellitto, de Fernando Trueba ou encore d’Asghar Farhadi avec qui elle vient de terminer « Todos Lo Saben » qui sortira au mois de mai.
Ses interprétations sont toujours à la fois précises et incandescentes, quels que soient ses partenaires de jeu : de Johnny Depp à Jordi Mollà, de Day Lewis à Judi Dench, d’Adrien Brody à Brad Pitt, ou encore Javier Bardem.

Sublime et envoutante, sa force de caractère lui permet de jouer toutes les femmes au cinéma. Et c’est avec délice et grande hâte que nous nous réjouissons à l’idée de l’acclamer le vendredi 2 mars prochain, sur la scène de la Salle Pleyel, en clair et en direct sur Canal+.

0 Partages
Advertisement

Cinéma

Voici l’étonnante Dora l’exploratrice du film de Michael Bay

Published

on

Pour toute une génération Dora l’exploratrice est la gentille petite fille reconnaissable par sa coupe de cheveux, sa tenue vestimentaire (baskets blanches, chaussettes jaunes, short orange et top rose bonbon) et son cartable magique et c’est ce que le réalisateur Michael Bay a réussi à transposer en regardant la première photo de l’actrice Isabela Moner qui incarnera le personnage.

Mais à part ces détails il y a quelques différences et non des moindres puisque la Dora l’exploratrice selon le réalisateur est beaucoup plus âgée (9 ans de plus).

Dora l’exploratrice sera donc une adolescente pour le film mais peut-être que le scénario racontera la vie de Dora à cet âge-là .

Nous sommes loin de la petite fille qui a bercé notre enfance. 

Sur son compte Instagram, la jeune actrice explique : « Je suis vraiment contente de pouvoir vous montrer une première image de moi en #DoraTheExplorer »

Le film sortira le 7 août 2019

So excited to show you the First Look of me as #DoraTheExplorer

A post shared by Isabela 🇵🇪🇺🇸 (@isabelamoner) on

Continue Reading

Cinéma

Carton plein pour le film Neuilly sa mère, sa Mère !

Published

on

Avec 111 452 entrées, le film Neuilly sa mère ! réalise le meilleur démarrage historique pour un film français sorti au mois d’août.

Synopsis 

En 2008, Sami découvrait l’enfer de Neuilly-sur-seine !

10 ans plus tard, alors que tout va pour le mieux pour Sami qui termine brillamment ses études de sciences politiques, plus rien ne va pour son cousin Charles de Chazelle. Depuis la défaite de son idole Sarkozy aux présidentielles, il a sombré dans une profonde dépression quand sa famille perd toute sa fortune et doit quitter Neuilly. Rejetés de tous, les Chazelle trouvent refuge chez Sami, cité Picasso, à Nanterre !

Dès lors, pour Sami et les habitants de sa cité, la vie ne sera plus jamais un long fleuve tranquille.

Continue Reading

Cinéma

Décès du comédien Étienne Chicot à l’âge de 69 ans

Published

on

Le comédien Étienne Chicot est mort à l’âge  de 69 ans annonce Le Film Francais sur son site internet. Il a joué plus de 120 personnages depuis le début de sa carrière au cinéma mais aussi au théâtre.

Au cinéma, c’est son personnage dans On n’est pas sérieux quand on a 17 ans qui lui permet d’accélérer sa carrière. On le retrouve ainsi dans Monsieur KleinLe Plein de super, dont il compose la musique et coécrit le scénario.

En 1979, il joue dans l’opéra-rock Starmania, de Michel Berger et Luc Plamondon. C’est le succès, avec son interprétation du milliardaire Zéro Janvier, qui se lance dans la politique en devenant candidat à la « présidence de l’Occident », et notamment le titre Le Blues du businessman, personnage créé par Claude Dubois en 1978.

On le retrouve en 1979 dans La Guerre des polices, en 1981 en guitariste velléitaire d’ Hôtel des Amériques, en animateur radio dans Fréquence meurtre.

Après 36 Fillette de Catherine Breillat en 1988, il obtient en 1991 un rôle de médecin pris dans la tourmente du début de la guerre d’Algérie dans Le Vent de la Toussaint, et celui d’un coopérant dans Après la pluie.

En 1989, Étienne Chicot est récompensé par un Molière pour Une absence de Loleh Bellon.

Après avoir abordé la télévision à la fin des années 1970, avec la série Médecins de nuit, les années 1990 sont les années consacrées au petit écran.

Dès le début des années 2000, c’est le retour vers le cinéma avec, notamment, Les Portes de la gloireGomez et TavarèsPalais royal ! et Da Vinci Code.

Continue Reading

Les + lus