Paname, le Grand Paris du rap, un documentaire France TV Slash sur la
Connect with us

Paname, le Grand Paris du rap, un documentaire France TV Slash sur la plateforme france.tv à partir du 23 février

Publié

le

Paname, le Grand Paris du rap, un documentaire France TV Slash sur la plateforme france.tv à partir du 23 février
×

Et si le rap avait été la première et véritable manifestation du Grand Paris ? Paname, le Grand Paris du rap raconte une décennie hors normes, les années 2010, pendant lesquelles l’Île-de-France s’est imposée comme l’un des principaux centres du rap mondial. De la Sexion d’Assaut à PNL, en passant par l’Entourage, Kaaris, MHD ou encore Fianso, en plongeant dans les racines de cette scène, en puisant dans sa diversité, en naviguant des deux côtés du boulevard périphérique : retour sur dix années qui ont changé la musique… ou que la musique a changées.

Île-de-France : territoire du rap 

L’Île-de-France est un territoire de rap, un berceau historique où cette musique s’est implantée dès les années 80. Pourtant, à l’aube des années 2010, le genre est en berne, touché en plein cœur par la crise du disque, il peine à se réinventer artistiquement après un premier âge d’or… 

Dans l’ombre des rues parisiennes, des collectifs comme la Sexion d’Assaut puis L’Entourage kickent avec passion et travaillent des rimes qui embarquent toute une nouvelle génération dans leur sillage. A quelques kilomètres de là, derrière le périphérique, Booba, Therapy et Kaaris installent la trap et Sevran dans le paysage rap français. Paris est une ville-monde, son rap aussi, au mitan de la décennie, un jeune du XIXe teinte cette nouvelle musique d’Afro, c’est la naissance de l’Afrotrap, qui fait danser à l’international pendant qu’un continent oublié du rap français se réveille. La 91vasion emmène l’Essonne jusqu’au toit de la tour Eiffel, avec PNL en étendard. Pendant que Fianso, fier représentant du quartier, reprend le contrôle du terrain en Seine-Saint-Denis, la terre mère du rap. 

Publicité

En dix ans, le rap est devenu le genre musical le plus écouté en France. Une décennie pendant laquelle le paysage musical s’est métamorphosé : internet, streaming, démocratisation de la technologie ont changé la donne. Diversifié, dominant, ouvert à l’international, le rap francilien ressemble au nouveau Paris. Le Grand Paris du Rap. 

Stéphane Larue
Nos réseaux :
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google News

Partagez cet article :
Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi

Send this to a friend