Connect with us

Nouveau record de détenus en France avec 72.836 personnes incarcérées en décembre dans les prisons

Publié

le

Nouveau record de détenus en France avec 72.836 personnes incarcérées en décembre dans les prisons

Les établissements pénitentiaires français connaissent une surpopulation carcérale record, avec 72.836 détenus pour seulement 60.698 places opérationnelles au 1er décembre, soit une densité de 120%. Cela représente une augmentation de 27 détenus par rapport à novembre, et un nouveau record depuis mars 2020.

Il semble que depuis les mesures prises par l’exécutif pour freiner la pandémie en prison, qui avaient entraîné une chute du nombre de détenus, les statistiques sont remontées régulièrement jusqu’à atteindre un niveau proche d’un record historique en octobre. Sur une année, en décembre, il y a eu une augmentation de 2.844 détenus, soit une hausse de 4%. Selon les chiffres officiels du ministère, il y a actuellement 15.420 détenus en surnombre par rapport aux places disponibles dans les établissements pénitentiaires (contre 12.999 il y a un an). En raison de cette surpopulation, 2.133 personnes sont obligées de dormir sur des matelas posés à même le sol.

Publicité

Selon les chiffres mentionnés, 3,6% des personnes incarcérées en France sont des femmes et 0,8% sont des mineurs. En outre, 26,4% des détenus sont des prévenus, c’est-à-dire des personnes en attente de jugement et donc présumées innocentes. La densité carcérale dans les maisons d’arrêt, où sont incarcérés ces prévenus ainsi que les condamnés à de courtes peines, s’élève à 142,8%.

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi