Cinéma / Séries TV

Mort d’Alain Dorval, la voix française de Sylvester Stallone, à l’âge de 77 ans

Le monde du doublage français en deuil après le décès d'Alain Dorval, voix emblématique de Sylvester Stallone pendant près d'un demi-siècle.
Mort d'Alain Dorval, la voix française de Sylvester Stallone, à l'âge de 77 ans

Alain Dorval, célèbre pour avoir été la voix française de Sylvester Stallone durant 48 ans, nous a quittés à l’âge de 77 ans, laissant derrière lui un héritage considérable dans le monde du doublage. Né Alain Bergé, il a fait ses armes au Cours Simon avant de se distinguer au Conservatoire d’art dramatique de Paris. Sa carrière sur les planches lui a permis d’interpréter des œuvres majeures telles que « La Chute » de Albert Camus et « L’école des femmes » de Molière, témoignant de sa passion et de son dévouement pour le théâtre.

Au-delà de sa contribution inestimable à l’univers du doublage, Dorval a également marqué les esprits en prêtant sa voix à des acteurs américains de renom comme Nick Nolte et Danny Aiello, ainsi qu’à des personnages de films d’animation, dont Tiger dans « Fievel » et Pat Hibulaire dans « Dingo et Max ». Son talent vocal unique a même touché le monde de la musique, puisqu’il a collaboré à l’album « Enfantillages 4 » d’Aldebert en 2021.

La disparition d’Alain Dorval survient après une longue bataille contre le cancer, menée avec courage et résilience. Sa famille a annoncé son décès survenu à l’hôpital Gustave Roussy, soulignant les années de lutte contre la maladie. Il est également important de noter qu’Alain Dorval était le père d’Aurore Bergé, actuelle ministre déléguée à l’Égalité femmes hommes, ajoutant une dimension personnelle et politique à cette perte.

La carrière d’Alain Dorval a connu un moment de tension dans les années 80, lorsqu’il a été écarté par plusieurs studios pour avoir dénoncé les conditions de travail des comédiens de doublage. Cette période a vu d’autres voix comme Michel Vigné et Richard Darbois se substituer temporairement à lui pour le doublage de Sylvester Stallone. Cet épisode reflète son engagement en faveur des droits des artistes dans l’industrie.

Alain Dorval laisse derrière lui un vide dans le cœur des amateurs de cinéma et de théâtre, ainsi que dans celui des professionnels du doublage. Sa voix, synonyme de force et de caractère pour des générations de spectateurs, continuera de résonner à travers les œuvres qu’il a animées de son talent.

Stéphane Larue
Nos réseaux :
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google News

Partagez cet article :
Shares: