Connect with us

L’IGPN saisie après la diffusion de l’enregistrement des policiers de la BRAV-M qui menacent 7 jeunes

Publié

le

L’IGPN saisie après la diffusion de l'enregistrement des policiers de la BRAV-M qui menacent 7 jeunes

Lors d’une manifestation contre la réforme des retraites, des policiers de l’unité BRAV-M à Paris ont été enregistrés proférant des menaces envers plusieurs manifestants.

Cet enregistrement a été réalisé en secret par une des sept personnes interpellées le 20 mars dernier dans le 3ème arrondissement de Paris. La vidéo dure près de 20 minutes. Suite à la diffusion de l’enregistrement, la préfecture de police de Paris a saisi l’IGPN (Inspection générale de la police nationale).

Publicité

Le préfet de police Laurent Nuñez a admis que ces propos étaient inacceptables et qu’une enquête était en cours pour identifier les policiers concernés et comprendre le contexte de ces événements.

La Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe s’est dite préoccupée par l’usage excessif de la force contre les manifestants et a appelé la France à respecter le droit de manifester.

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi