Connect with us

MÉDIAS

Les Twittos consternés et très en colère après la plainte de Soraya Riffy contre Jean-Michel Maire

Publié

le

Nous vous l’annoncions aujourd’hui, Soraya Riffy fait son « grand retour » mais pas du tout sur un aspect artistique, mais judiciaire ! Pour celles et ceux qui ne se souvenaient plus d’elle, elle est la jeune femme qui avait été embrassé sur la poitrine par le chroniqueur de Touche pas à mon poste, Jean-Michel Maire durant un direct sur C8.

Un baiser qui avait choqué les téléspectateurs et le chroniqueur avait très vite présenté ses excuses à l’antenne. Depuis, la jeune femme était venue dans Touche pas à mon poste et elle n’avait, à l’époque, pas porté plainte jusqu’à aujourd’hui et un an et demi plus tard.

Elle explique pourquoi elle a changé d’avis dans TV MAG : « Au début, j’ai réagi de manière empathique envers Jean-Michel Maire puisqu’il m’avait contacté pour me dire que sa fille était harcelée à l’école, explique la jeune femme. Sur le moment, je n’ai pas pensé à moi. Par ailleurs, la production m’a également appelée me conseillant de ne rien faire.

Mais au final, je me suis rendu compte qu’en effet il avait eu un comportement inacceptable. En plus de cela, je me suis fait agresser et insulter dans la rue. Ça devenait difficile, je n’osais même plus sortir. Ma vie s’est dégradée, je me suis renfermée sur moi-même, j’ai échoué dans mes études…

Je reçois de nombreuses critiques, des menaces de mort, des allu­sions vrai­ment malsaines me concer­nant. C’est très dur à vivre à long terme aussi bien dans ma vie sociale que dans ma vie fami­liale. J’ai rencon­tré beau­coup de diffi­cul­tés, j’ai fait une dépres­sion. »

Suite à cette plainte, Jean-Michel Maire a été entendu par la police et a réagi : « Elle ne m’a pas prévenu. Elle m’a dit qu’elle ne porte­rait jamais plainte… Là, elle porte plain­te… D’après ce que je sais, ce n’est pas telle­ment pour l’histoire mais pour les consé­quences. On l’a harce­lée, les gens la critiquaient dans la rue etc… Elle ne m’en avait jamais parlé, je n’avais plus de contact avec elle. »

LES TWITTOS PRENNENT LA DÉFENSE DE JEAN-MICHEL MAIRE

Difficile de trouver du soutien pour la jeune femme sur les réseaux sociaux car beaucoup accusent Sorya de vouloir faire du buzz après cette plainte tardive. Pour pimenter tout cela, le blogueur Aqababe diffuse une vidéo de la jeune femme se faisant embrasser la poitrine par un jeune homme, visiblement dans une boîte de nuit, et ceci n’a pas trop l’air de la dérangers.

LES RÉACTIONS DES TWITTOS

 

Devenez ami avec Stéphane Larue sur Facebookhttps://www.facebook.com/StephaneLarueOfficiel

Publicité

Dernières News

Tendance

Les Twittos consternés et très en colère après la plainte de Soraya Riffy contre Jean-Michel Maire