Actus

Le youtubeur Tibo InShape se considère être de droite et est ouvert à un poste de ministre des Sports

Le youtubeur Tibo InShape se considère être de droite et est ouvert à un poste de ministre des Sports

Le célèbre youtubeur Tibo InShape se déclare de droite et affirme être prêt à accepter un rôle de ministre des Sports, indépendamment de l’orientation politique du gouvernement.

Tibo InShape, le youtubeur le plus suivi de France, s’est ouvert sur ses opinions politiques lors d’un entretien avec le média Brut. Avec plus de 20 millions d’abonnés, il révèle son inclinaison politique à droite, précisant toutefois qu’il est « humain avant tout ». Lors des récentes élections législatives, il a encouragé ses abonnés à voter, sans pour autant soutenir un parti spécifique.


« Je suis chef d’entreprise, donc quand je vote, je pense à mes intérêts et à ceux de mes proches, ce qui m’oriente plutôt vers la droite », explique Tibo InShape. Il se défend contre les accusations de racisme et d’homophobie, affirmant que les gens aiment lui attribuer ces étiquettes à tort.

Ouverture à un poste ministériel

Tibo InShape se dit prêt à accepter une nomination comme ministre des Sports, affirmant que son objectif principal serait de promouvoir le sport et ses bienfaits à grande échelle. « Le sport m’a tellement aidé personnellement (…) que j’ai envie de conseiller les gens fortement à faire du sport », déclare-t-il. Il insiste sur le fait que l’orientation politique du gouvernement ne serait pas un obstacle, tant qu’il pourrait exercer librement ses fonctions.


Concernant la possibilité de travailler avec des figures politiques telles que Jordan Bardella ou Marine Le Pen, il reste vague mais ouvert, précisant que son engagement politique pourrait lui attirer autant d’ennemis que d’amis et ne présente aucun intérêt pour ses affaires.

Appel au vote et patriotisme

Tibo InShape a récemment publié une lettre ouverte sur son compte X (anciennement Twitter), encourageant ses abonnés à voter sans soutenir de camp spécifique. Il souligne l’importance de la diversité d’opinions au sein de la famille et des amis, tout en critiquant l’absence de patriotisme en France. Il défend son affichage du drapeau français dans sa salle de sport, estimant qu’il n’est pas synonyme d’extrême droite ou de racisme.


Le youtubeur exprime également sa proximité avec la macronie, ayant collaboré avec des personnalités du gouvernement d’Emmanuel Macron et participé à des vidéos promouvant des institutions comme la police et l’armée. Il explique que son intérêt pour ces sujets vient de son rêve d’enfant de s’engager dans les forces de l’ordre, et non d’une affiliation politique spécifique.

Partagez :