Le député Renaissance Eric Bothorel annonce avoir porté plainte contre ChatGPT auprès de la Cnil, l’organisme de protection des données personnelles, pour des possibles violations du Règlement général européen sur la protection des données (RGPD).

Selon lui, lorsqu’il a interrogé ChatGPT sur son parcours professionnel, les réponses étaient contraires aux règles sur l’utilisation des données personnelles.

ChatGPT a produit de fausses informations, telles que la date et le lieu de naissance d’Eric Bothorel, ainsi que ses expériences professionnelles.

Le député estime que le droit actuel doit être évalué pour s’adapter à l’évolution de l’intelligence artificielle.

Le ministre délégué au Numérique, Jean-Noël Barrot, a également exprimé des préoccupations similaires quant au respect du RGPD par ChatGPT. Des plaintes ont déjà été déposées en France et dans le monde entier contre ChatGPT pour la production de fausses informations.

Stéphane Larue
Nos réseaux :
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google News

Partagez cet article :
Shares: