Connect with us

MÉDIAS

Laurent Weil sur la Corrida : « Il ne peut pas y avoir de corrida s’il n’y a pas de mise à mort »

Publié

le

Alors que Quarante personnalités créé la polémique en signant une tribune contre l’interdiction aux mineurs d’assister aux corridas et de regarder la souffrance, puis la mise à mort des taureaux, le journaliste du groupe Canal+ qui est l’un des signataires se défend sur CNews.

Laurent Weil explique : « La corrida, c’est l’école de la vie. Qui dit vie dit inévitablement mort. C’est un combat de l’homme contre un taureau de combat. Oui, il y a la mort du taureau. Il faut arrêter de penser une seule seconde que les spectateurs dans les arènes et que le torero prennent un plaisir à voir souffrir le taureau. Ce n’est pas ça la corrida. Ce n’est pas la souffrance d’un taureau ».

Il ajoute : « La mort, c’est une fin en soi. C’est une création artistique vivante. Il ne peut pas y avoir de corrida, s’il n’y a pas de mise à mort. Quand elle est bien faite, le taureau succombe 25 à 30 secondes après. »

Et de continuer : « Je voudrais savoir combien de personnalités qui s’expriment contre la souffrance ou la mise à mort des taureaux ont vu une corrida. Allez voir une corrida une fois dans votre vie avant de juger, avant de vous exprimer ».

Laurent Weil est revenu sur la probable interdiction aux mineurs : « De quoi on se mêle ? Mes enfants je les ai amenés à leur première corrida ils avaient 5-6 ans. La vie est violente. Ca les mets face à la mort… L’interdire aux mineurs c’est une erreur. Au contraire, ça leur apprend le respect, bon nombre de valeurs » et ajoute « qu’enlever la mise à mort du taureau, ça n’aurait aucun sens pour une corrida ».

Publicité

Dernières News

Tendance

Laurent Weil sur la Corrida : "Il ne peut pas y avoir de corrida s'il n'y a pas de mise à mort"