Médias

La France cède l’organisation de l’Eurovision Junior 2024 à l’Espagne

La France cède l'organisation de l'Eurovision Junior 2024 à l'Espagne, un tournant pour le concours de talents jeunes.
La France cède l'organisation de l'Eurovision Junior 2024 à l'Espagne

Dans un mouvement surprenant, France Télévisions a choisi de ne pas organiser l’Eurovision Junior 2024, malgré le droit acquis grâce à la victoire de Zoé Clauzure en 2023, et a passé le relais à l’Espagne. Cette décision, annoncée par l’Union européenne de radiotélévision (UER), souligne un désir de diversifier les pays hôtes et d’éviter un monopole français sur l’événement. Stéphane Sitbon-Gomez, de France Télévisions, a exprimé un sentiment de réticence à organiser à nouveau l’événement, malgré les succès récents de la France, ouvrant ainsi la voie à d’autres nations désireuses d’accueillir le concours.

L’Espagne, avec Sandra Valero âgée de 12 ans, ayant fini deuxième en 2023, se voit offrir l’opportunité d’organiser l’Eurovision Junior 2024, une décision saluée par Ana Marias Bordas, cheffe de la délégation espagnole. Cette décision reflète les efforts de l’Espagne pour promouvoir l’Eurovision et valoriser sa scène musicale auprès d’un public plus jeune. L’Espagne a une histoire notable avec l’Eurovision Junior, remportant le concours une seule fois en 2003 avec Maria Isabel.

Toutefois, les détails concernant la ville hôte et les dates précises de l’édition 2024 restent à déterminer, laissant place à des spéculations et à l’anticipation. Cela marque un moment clé pour l’Espagne dans sa quête de renforcer sa présence dans l’univers de l’Eurovision et de mettre en avant son engagement envers la musique et les jeunes talents.

La décision de France Télévisions de passer le flambeau à l’Espagne pour l’Eurovision Junior 2024 soulève des questions sur la stratégie future de la France concernant sa participation et son engagement envers le concours. Alors que l’Eurovision continue de captiver un public mondial, le choix de l’Espagne comme prochain pays hôte promet de nouvelles perspectives et peut-être un renouveau pour le concours destiné aux jeunes talents européens.

Stéphane Larue
Nos réseaux :
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google News

Partagez cet article :
Shares: