Connect with us

La bande originale de la série « Une lueur d’espoir » sera disponible à partir du 19 mai sur toutes les plateformes de streaming

Publié

le

La bande originale de la série « Une lueur d’espoir » sera disponible à partir du 19 mai sur toutes les plateformes de streaming

La compositrice Ariel Marx et la musicienne et productrice déléguée Este Haim signent la musique

Danielle Haim, Kamasi Washington, Sharon Van Etten et Michael Imperioli, Angel Olsen, Weyes Blood, Remi Wolf, King Princess et Orville Peck, et Moses Sumney ont enregistré des reprises exclusives dont l’album The Complete A Small Light: Songs from the Limited Series, sortira le 23 mai

Publicité

La minisérie Une lueur d’espoir, inspirée de la jeunesse de Miep Gies, est disponible au rythme de 2 épisodes par semaine sur Disney+ depuis le 2 mai

Écoutez la musique de la minisérie ici : https://youtu.be/5z_PGF57APE

Publicité

Découvrez un aperçu exclusif de la bande originale ici : https://youtu.be/eiL1u_cMRg0

Téléchargez les visuels : ICI

Publicité

Ariel Marx (la série Candy, Shiva Baby, American Horror Story) a composé la musique de la minisérie National Geographic Une lueur d’espoir, dont les séances d’enregistrement ont été produites par Este Haim (la 2e saisonde The White Lotus, Maid, Cha Cha Real Smooth). Hollywood Records sortira l’album de la musique originale le 19 mai sur toutes les plateformes de streaming.

Par ailleurs, l’album A Small Light: Songs from the Limited Series (qui sortira le 23 mai) proposera des reprises exclusives, coproduites par Este Haim, interprétées par des stars comme Danielle Haim, Kamasi Washington, Sharon Van Etten et Michael Imperioli, Angel Olsen, Weyes Blood, Remi Wolf, King Princesset Orville Peck, et Moses Sumney. Till We Meet Again a été coproduit par Rostam.

Publicité

Les chansons de la minisérie sortiront aux dates suivantes :

  • Till We Meet Again de Danielle Haim (reprise d’un classique de Doris Day), que l’on entend dans le premier épisode, sortira le vendredi 5 mai
  • Cheryl de Kamasi Washington (reprise d’un classique de Charlie Parker), que l’on entend dans le deuxième épisode, sortira le vendredi 5 mai
  • I Don’t Want to Set the World on Fire de Sharon Van Etten et Michael Imperioli (reprise d’un classique des Ink Spots), que l’on entend dans le troisième épisode, sortira le mardi 9 mai
  • My Reveried’Angel Olsen (reprise d’un classique de Larry Clinton & His Orchestra et Patti Dugan), que l’on entend dans le quatrième épisode, sortira le mardi 9 mai
  • When You’re Smiling de Weyes Blood (reprise d’un classique d’Ella Fitzgerald), que l’on entend dans le cinquième épisode, sortira le mardi 16 mai
  • Autumn Leaves de Remi Wolf (reprise d’un classique de Nat King Cole), que l’on entend dans le sixième épisode, sortira le mardi 16 mai
  • I’m Making Believe de King Princess et Orville Peck (reprise d’un classique de Bing Crosby), que l’on entend dans le septième épisode, sortira le mardi 23 mai
  • I’ll Be Seeing You de Moses Sumney (reprise d’un classique de Billie Holiday), que l’on entend dans le huitième épisode, sortira le mardi 23 mai

« À l’image de la série, la musique originale d’Une lueur d’espoir a un côté a intemporel et authentique, car elle n’hésite pas à évoquer la brutalité et le vécu des années de guerre », déclare Ariel Marx. « En parallèle de la terreur, de la souffrance et de la bravoure, il y avait aussi de la beauté, de la joie et même de l’humour. La musique évoque un quotidien où l’ordinaire côtoie l’extraordinaire. Je remercie chaleureusement Tony Phelan, Joan Rater, Susanna Fogel et toute l’équipe Disney/National Geographic de m’avoir fait confiance pour cette minisérie extraordinaire dont les thèmes sont toujours d’actualité. »

« J’ai eu l’immense honneur et le privilège de contribuer à cette série, en qualité de directrice musicale déléguée », ajoute Este Haim. « L’histoire de Miep est celle d’une femme moderne qui défend une cause juste, et cela doit servir d’exemple à chacun de nous. Je suis ravie de pouvoir participer à cette œuvre par le biais de la musique. »

Publicité

Empreint d’une sensibilité toute contemporaine, Une lueur d’espoir raconte la remarquable histoire de Miep Gies (Bel Powley), une jeune secrétaire insouciante et volontaire qui n’a pas hésité un instant quand son patron, Otto Frank (Liev Schreiber), lui a demandé de sauver sa famille durant l’occupation nazie. La minisérie montre à quel point l’histoire de Miep reste pertinente, en amenant les téléspectateurs à se demander ce qu’ils auraient fait à sa place, et s’ils auraient, eux aussi, le courage de s’opposer à la haine.

Produite par ABC Signature et Keshet Studios, la minisérie est disponible au rythme de deux épisodes par semaine sur Disney+.

Publicité

Joan Rater et Tony Phelan (Grey’s Anatomy, Council of Dads) sont les directeurs artistiques et les producteurs délégués de cette minisérie, produite par ABC Signature et Keshet Studios pour National Geographic, dont Susanna Fogel (The Flight Attendant, Félinomania) a réalisé le pilote et plusieurs épisodes. Peter Traugott et Lisa Roos de Keshet Studios, Alon Shtruzman de Keshet International, Avi Nir de Keshet Media Group et William Harper en sont les autres producteurs délégués.

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi