Jean-Marie Bigard jugé pour diffamation et injures envers son ex-productrice Chrystel Camus

Jean-Marie Bigard jugé pour diffamation et injures envers son ex-productrice Chrystel Camus
A LIRE AUSSI

Jean-Marie Bigard fait face à des ennuis judiciaires, étant poursuivi par Chrystel Camus, son ex-productrice, en raison de propos tenus sur Touche pas à mon poste (C8) et Sud Radio.

Ce jeudi 6 avril 2023, l’avocat défendant l’humoriste au tribunal de Draguignan pour « injures publiques » et « diffamation » plaide que, même si les paroles de son client sont « grossières et vulgaires », elles ne sont pas illégales.


Chrystel Camus réclame 60 000 euros à Jean-Marie Bigard en compensation du préjudice qu’elle estime avoir subi après l’annulation d’un duo entre l’humoriste et le controversé Dieudonné.

En septembre dernier, Jean-Marie Bigard avait accusé Chrystel Camus d’être une « escroc » sur Sud Radio, affirmant qu’elle n’avait « plus de licence pour produire des spectacles » et qu’elle « vendait des billets sans les redistribuer ».


A LIRE AUSSI

Le procureur s’est abstenu de commenter l’affaire, laissant la décision entre les mains du tribunal. Le verdict est attendu pour le 10 mai, après délibération.

Partagez :