Francky Vincent attaque Gilles Verdez pour diffamation suite à une
Connect with us

Francky Vincent attaque Gilles Verdez pour diffamation suite à une séquence dans TPMP

Publié

le

Francky Vincent attaque Gilles Verdez pour diffamation suite à une séquence dans TPMP
×

La séquence était très musclée dans l’émission « Touche pas à mon poste » de Cyril Hanouna alors que le chanteur Francky Vincent était invité en raison de sa nomination comme chevalier des Arts et des Lettres.

Mais très vite l’interview a changé de thème lorsque le chroniqueur Gilles Verdez, très insistant, l’a interrogé sur Dieudonné :

Moi, ce qui me choque, Monsieur Vincent, ce ne sont pas vos paroles, c’est votre adoration pour Dieudonné. Sur la chaîne d’Alain Soral, un essayiste d’extrême droite, vous avez quand même dit : Je lui voue une admiration inconditionnelle, tout le respect du monde. Dieudonné est un antisémite, condamné comme tel. Comment pouvez-vous dire ça ? Est-ce que vous cautionnez l’antisémitisme de Dieudonné ? Gilles verdez dans TPMP

Le poète a répondu qu’il n’approuvait pas ces propos mais qu’il ne condamnait pas non plus Dieudonné, car il n’est pas juge et n’a pas le droit de juger les gens. Il a ajouté « J’ai une sœur qui a eu un enfant avec un juif, j’ai un neveu mélangé, je suis mal placé pour être raciste et antisémite. »

Publicité

Francky Vincent porte plainte contre Gilles Verdez

Dans le Parisien, le chanteur indique qu’il porte plainte contre Gilles Verdez :

J’ai attaqué Gilles Verdez pour diffamation… On me soupçonne d’être un sympathisant des antisémites parce que j’ai chanté une chanson en 2019 au Bal des quenelles de Dieudonné. Alors que ma femme est sémite, que j’ai eu un enfant avec une métisse sémite… Je prends cela au sérieux. Au-delà de moi, ils ont voulu faire le procès du comité qui m’a attribué la médaille des Arts et Lettres. Je ne serais pas digne de la recevoir ? Mais qui sont-ils pour me juger ? Francky Vincent dans Le Parisien

Francky Vincent estime s’être retrouvé dans un tribunal de pacotille, une énorme mascarade et tombé dans un traquenard. Il affirme que la production de TPMP lui avait dit qu’il parlerait pendant huit minutes de sa distinction « mais ça n’a duré que trente secondes et ils me sont tombés dessus pendant vingt-cinq minutes » ajoute-il avec le sentiment d’avoir été trahi.

Publicité
Stéphane Larue
Nos réseaux :
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google News

Partagez cet article :

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi

Send this to a friend