Connect with us

FRANCE / MONDE

Deux ados contrôlés sans attestation, les parents placés en garde à vue

Publié

le

Deux adolescents âgés de 15 ans, habitant à Creil dans l’Oise, ont été interpellés dans la nuit du 20 au 21 avril après avoir été contrôlés pour la troisième fois sans attestation dérogatoire.

Logiquement les deux ados auraient dû être placés en détention mais la police a décidé de convoquer les parents puis de les placer en garde à vue une journée avant de les relâcher sans sanction du parquet relate Le Parisien.

La police explique qu’elle voulait créer un électrochoc et explique : « Nous voulons faire prendre conscience aux parents des gestes de leurs enfants mais aussi à ces derniers que leurs actes peuvent avoir des conséquences judiciaires pour leur père ou leur mère. »

La Direction départementale de la sécurité publique explique de son côté : « C’est prévu par le Code pénal, qui est une consigne permanente. Cela se fait déjà dans d’autres départements. C’est avant tout pour permettre à la justice de pouvoir prendre une décision parmi un panel d’outils juridiques, qui ne sont pas seulement des sanctions financières ou des condamnations à la prison ! »

Le procureur de la République de Senlis indique : « Je ne dis pas que je vais poursuivre mais je ne m’interdirais pas d’interroger la responsabilité des parents dans certains cas » et d’ajouter « Je comprends qu’il puisse y avoir débat sur le sujet, poursuit le procureur. Mais, avec toutes les réserves d’usages, nous serions parfaitement en droit de demander des comptes aux parents dont les enfants ont commis de multiples violations de la loi. Comme avec un stage de responsabilité parentale par exemple. »

Publicité

Dernières News

Tendance

Deux ados contrôlés sans attestation, les parents placés en garde à vue