Connect with us

France et Monde

Des députés LREM souhaitent l’arrêt d’un compte parodique qui répond « Qu’ils viennent me chercher ! »

Publié

le

Il y a beaucoup de comptes parodiques sur les réseaux sociaux mais visiblement certains agacent des députés LREM qui ne semblent pas vraiment avoir d’humour et réclament purement et simplement l’arrêt d’un de ces comptes en mettant en avant le mot à la mode chez les politiques « Fake News ». C’est le cas du compte Twitter « Journal de L’Elysée » qui détourne les phrases des membres du gouvernement à la façon des médias spécialisés.

La porte-parole des députés LREM Aurore Bergé lance : « Depuis des semaines, un compte prétendument parodique inonde Twitter faisant croire à des déclarations que des membres d’En Marche auraient prononcées » mais aussi Amélie de Montchalin qui n’a pas du tout appréciée que le compte parodique lui fasse dire « Il y a un âge, lorsqu’on devient un poids financier très important pour la société, où la question de la fin de vie anticipée doit être posée; il faut en finir avec les tabous ». D’autres députés se sont indigné du contenu de ce compte qui stipule pourtant bien « Compte TRÈS parodique » dans sa bio.

Le HuffPost a joint le jeune homme à l’origine du « Journal de L’Elysée » : « Je n’ai aucune intention de nuire ou d’induire les gens en erreur. J’ai d’ailleurs inscrit la mention ‘parodie’ jusque dans l’intitulé de mon compte. Cela m’est venu naturellement. Je voulais pointer du doigt l’absurdité des éléments de langage du gouvernement et de LREM. Et la meilleure façon de dénoncer quelque chose, c’est d’en rire. » et de se défendre: « Je pars du réel que je pousse jusqu’à l’absurde. Si des gens prennent ces citations au premier degré, c’est aux membres de La République En Marche de s’interroger. Comment des propos ouvertement parodiques peuvent-ils être confondus avec des éléments de langage d’un parti au pouvoir? »

Ceci dit, plus les députés parlent de ce compte parodique qu’ils souhaitent faire disparaître plus ils en font, paradoxalement, de la publicité et il a même gagné 1000 followers en 24h. En réponse à ces nombreuses « plaintes », le compte répond par une très célèbre phrase dite par Emmanuel Macron « Qu’ils viennent me chercher ! »

 

Publicité

Dernières News

Tendance

Des députés LREM souhaitent l'arrêt d'un compte parodique qui répond "Qu’ils viennent me chercher !"