Wish : le site de vente en ligne va disparaître des moteurs de recherche en France à la demande du ministre Bruno Lemaire

Wish : le site de vente en ligne va disparaître des moteurs de recherche en France à la demande du ministre Bruno Lemaire
×
A LIRE AUSSI

Il faut bien avouer que ce genre de décision est extrêmement rare ! Le très célèbre site de vente en ligne, mais aussi l’application « Wish », qui revendent des produits bon marché principalement fabriqués en Chine, va être déférencé des moteurs de recherche mais aussi des magasins d’application en France à la demande du ministre de l’économie Bruno Lemaire suite à une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) explique Le Parisien.

C’est la conformité et la sécurité de très nombreux produits mis en ligne par la plate-forme qui sont pointés du doigt. Selon l’enquête et sur 140 produits analysés sur la plateforme par la DGCCRF, 90 % des appareils électriques étaient considérés comme dangereux, la même chose pour 62 % des bijoux fantaisie et 45 % des jouets.

Bruno Lemaire explique au Parisien : « Il n’y a pas de raison de tolérer en ligne ce que nous n’acceptons pas dans les commerces physiques »


Alors que la DGCCRF a notifié les problèmes auprès de Wish, les produits étaient bien retirés mais réapparaissaient sous un autre nom mais la DGCCRF estime n’avoir depuis pas reçu de « réponse satisfaisante » de la part de Wish et à donc, décidé de sanctionner la plateforme en France.

A LIRE AUSSI

La sanction devrait durer jusqu’à ce que la Wish se mette en conformité. Il est toutefois possible d’accéder au site de Wish en tapant l’adresse directement.

Partagez :