Connect with us

MÉDIAS

Mathieu Gallet révoqué de ses fonctions de Président de Radio France, voici ce qui a motivé le CSA

Publié

le

C’est dans un communiqué que le CSA a annoncé avoir révoqué de Mathieu Gallet de son poste de Président de Radio France. C’est une première qui fera énormément de bruit dans le monde des médias.

« Le Conseil supérieur de l’audiovisuel, réuni ce jour en assemblée plénière, a décidé de retirer son mandat au Président de Radio France Mathieu Gallet et ce, à compter du 1er mars 2018.« 

Voici la motivation du CSA de la révocation de Mathieu Gallet : 

« Le Conseil supérieur de l’audiovisuel, réuni ce jour en assemblée plénière, a décidé de retirer son mandat au Président de Radio France Mathieu Gallet. Cette décision prendra effet à compter du 1er mars 2018. Monsieur Mathieu Gallet a été condamné en première instance le 15 janvier dernier à une peine d’un an d’emprisonnement avec sursis et au paiement d’une amende de 20 000 euros pour délit de favoritisme, lors du mandat qu’il exerçait à l’Institut National de l’Audiovisuel. Il a fait appel du jugement.

Le Conseil a pris sa décision à l’issue d’une procédure respectant le contradictoire. Au terme d’un débat collégial, il a pris en compte l’intérêt général et le bon fonctionnement du service public audiovisuel à l’exclusion de toute autre considération.

Il a en particulier estimé que pour assurer dans de bonnes conditions la gestion d’une société détenue à 100 % par l’Etat, il importe que les relations d’échange et de dialogue entre les représentants de l’Etat et le président-directeur général de la société soient denses, confiantes et permanentes, dans un contexte de réforme majeure de l’audiovisuel public annoncée par le pouvoir exécutif.

Le Conseil est particulièrement sensible aux questions de déontologie, de prévention des conflits d’intérêts et de moralisation de la vie publique qui sont des préoccupations fortes des citoyens et des pouvoirs publics. »

Publicité

Dernières News

Tendance

Mathieu Gallet révoqué de ses fonctions de Président de Radio France, voici ce qui a motivé le CSA