in

VIDÉO La candidate de téléréalité Maeva de Secret Story révèle avoir été violée

C’est sur Youtube que la candidate de téléréalité, Maeva Martinez, connue pour sa particpation dans Secret Story, qu’elle témoigne d’agressions sexuelles qu’elle a subies alors à partir de l’âge de dix ans. 

Maeva Martinez débute sa vidéo en expliquant : “Je vais vous explique deux petites agressions sexuelles que j’ai subies. Je les appelle “deux petites” parce qu’il n’y a pas eu pénétration et je me suis souvent dit que ce n’était pas grave parce qu’il n’y a pas eu de viol mais les fissures psychologiques sont aussi intense.”

La jeune femme explique : “J’attendais ma maman chez une copine à elle, cette dame était un peu à l’ouest, elle prenait beaucoup de médicaments.… Un homme a frappé fort à la porte, elle a ouvert… Quand il est rentré, j’ai senti que quelque chose n’allait pas. Il m’a proposé de venir sur ses genoux. J’étais au bout de son genou, mais il me prenait sur son kiki. A ce moment-là, j’ai compris que ce n’était pas normal.”

Maeva Martinez raconte une autre agression à l’age de 14 ans et cette-fois ci elle a porté plainte : “C’était le premier jour d’école et je faisais le chemin à pied pour rentrer. J’ai senti quelqu’un marcher derrière nous… Il court… dans une petite ruelle un mec sort d’une rue perpendiculaire et me demande l’heure. Tout s’est passé très vite en deux minutes il m’a arraché mon haut et m’a touché les seins. J’ai hurlé et il est reparti en courant. J’ai appelé ma mère et on est allé chez les flics à côté.”

La jeune femme raconte également les deux viols qu’elle a subis à l’âge de 18 ans : “J’ai toujours eu honte de dire que ma première fois n’a pas du tout été consentie, elle a été extrêmement douloureuse. Et ça a été fait par quelqu’un que j’aimais beaucoup, on se connaissait depuis des années… Il s’est jeté sur moi. Il m’a poussée dans les escaliers. Il m’a rentré son kiki dans la bouche…. C’était très violent. Il m’a posée sur lui ensuite, sur son truc…. J’ai trouvé un prétexte pour arrêter, j’ai dit qu’on n’avait pas de capotes. Mais il en a sorti une et m’a remise sur lui. J’ai eu très mal, j’étais apeurée. Je me suis levée d’un coup, j’ai rallumé la lumière et je me suis rhabillée avec du sang partout.” a-t-elle ajouté avant de révéler qu’un scénario similaire lui était arrivé quatre ans plus tard, vers 18 ans.”

Déconfinement : voici les mesures générales prises en Ile-de-France à partir du 11 mai

TPMP : Noam Cartozo nouveau chroniqueur de Cyril Hanouna à la rentrée dans Touche pas à mon poste