Connect with us

USA : La controversée Gina Haspel, première femme à la tête de la CIA

Publié

le

USA : La controversée Gina Haspel, première femme à la tête de la CIA

Mike Pompeo étant nommé secrétaire d’Etat, c’est Gina Haspel, 61 ans, qui lui succède au poste de directrice de l’agence américaine du renseignement (CIA).

La spécialiste des opérations clandestines était la candidate désignée par Donald Trump et a  difficilement obtenue 54 des 99 voix de la chambre haute du Congrès.

Publicité

Mais Gina Haspel devient, surtout, la première femme à la diriger la CIA.

Sa candidature avait créé la polémique alors qu’elle avait dirigée une prison secrète de la CIA en Thaïlande en 2002, où les détenus suspectés d’appartenir à Al-Qaïda étaient fréquemment torturés.

Publicité

Lors de son audition Gina Haspel avait assurée que les choses changerait s’il elle était confirmée à ce poste : « Je peux vous assurer de mon engagement personnel et sans réserve, que sous ma direction la CIA ne reprendra pas un tel programme de détention et d’interrogatoire »

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Lire la suite
Publicité

Mais aussi