Connect with us

Silvio Berlusconi, hospitalisé en soins intensifs, est atteint d’une leucémie chronique

Publié

le

Silvio Berlusconi, hospitalisé en soins intensifs, est atteint d'une leucémie chronique

L’ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi, connu pour sa longévité en politique et surnommé « l’immortel », est actuellement dans un état stable après son hospitalisation mercredi dernier. Ses médecins ont annoncé qu’il souffre d’une leucémie chronique.

Vittorio Sgarbi, vice-ministre de la Culture et ami de Berlusconi, a exprimé sa préoccupation en disant : « Nous sommes tous très préoccupés. J’espère qu’il aura la force de résister à ce dernier coup qui a un nom sinistre, la leucémie ». Le quotidien italien Il Corriere della Sera a également rapporté que Berlusconi avait été diagnostiqué avec une leucémie.

Publicité

Paolo Russo, porte-parole de Berlusconi, n’a pas été autorisé à donner plus d’informations sur la santé du leader du parti conservateur Forza Italia, membre de la coalition gouvernementale actuelle, mais a affirmé que « Il Corriere della Sera est le journal le plus respecté en Italie ».

Âgé de 86 ans, le magnat des médias et sénateur a été hospitalisé mercredi dernier pour des problèmes respiratoires à l’hôpital San Raffaele de Milan. Antonio Tajani, ministre des Affaires étrangères et haut responsable de Forza Italia, a déclaré avoir parlé au médecin de Berlusconi et que ce dernier avait passé une nuit paisible et se trouvait dans un état stable.

Publicité

Selon l’agence de presse Ansa, Berlusconi aurait commencé une chimiothérapie pour traiter sa leucémie mercredi. Jeudi matin, plusieurs membres de sa famille, dont son frère Paolo, sa fille aînée Marina et son plus jeune fils Luigi, se sont rendus à l’hôpital pour lui rendre visite.

Le mois dernier, Berlusconi avait déjà passé quatre jours dans ce même hôpital pour des problèmes cardiaques présumés. Malgré son état de santé, il avait déclaré être prêt à continuer à travailler pour son pays.

Publicité

Aujourd’hui physiquement affaibli, Berlusconi, qui a dominé la politique italienne pendant des décennies, apparaît moins souvent en public. Les célèbres soirées « bunga bunga » avec de jeunes starlettes sont loin derrière lui. Forza Italia, crédité de moins de 10% dans les sondages, fait partie de la coalition gouvernementale de droite et d’extrême droite dirigée par la Première ministre Giorgia Meloni, qui a souhaité un prompt rétablissement à son allié.

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi