Connect with us

France et Monde

Selon Arash Derambarsh, l’Avocat de Kaaris, Booba serait venu à l’aéroport pour en découdre

Publié

le

C’est l’affaire qui fait le tour des réseaux sociaux mais aussi des médias depuis mercredi après-midi, les rappeurs Booba et Karis (accompagnés de leurs proches, plus d’une dizaine) se sont affrontés dans le Hall 1 de l’aéroport d’Orly provoquant des retards de vols, le saccage d’une boutique mais aussi la peur des voyageurs et des enfants présents.

L’avocat de Kaaris, Arash Derambarsh, affirme, à Gala, que son client était en légitime défense :

« Kaaris et trois amis, dont son DJ et son manager, avaient convenu d’aller à un concert à Barcelone. Ces personnes avaient un objectif artistique, professionnel. Elles ont été confrontées à l’équipe de Booba, une quinzaine de personnesBooba avait lui-même un concert à Barcelone le soir-même, mais visiblement, il était venu à l’aéroport pour en découdre.« 

L’avocat de Kaaris ajoute : 

On le voit sur toutes les vidéos qui ont pu circuler : c’est toujours trois ou quatre contre un. Les agresseurs sont à chaque fois munis d’armes : des bouteilles en verre, des parfums. Ces scènes sont implacables pour Booba et son équipe. Parmi l’équipe de Kaaris, deux personnes sur quatre ont été mises hors de cause : le DJ et le manager.« 

Arash Derambarsh assure que son client a été « pris à partie dans un guet-apens »

De son côté, l’avocat de Booba, maître Le Bras livre, affirme tout le contraire :

« L‘initiative est évidemment du côté du groupe de Kaaris, les images le montrent… La thèse du guet-apens ne tient sur rien et va être démentie partout. Le groupe de Booba s’y serait mal pris s’il cherchait à faire un guet-apens, il était dispersé. »

Les + lus