Connect with us

Remaniement : Rachida Dati nommée ministre de la culture du gouvernement Attal

Publié

le

Remaniement : Rachida Dati nommée ministre de la culture du gouvernement Attal

La décision d’Emmanuel Macron de nommer Rachida Dati au poste de ministre de la Culture est perçue comme un coup politique audacieux. Ancienne ministre de la Justice sous la présidence de Nicolas Sarkozy, sa nomination intervient après le départ de Rima Abdul-Malak. Rachida Dati, reconnue pour son franc-parler, représente un choix inattendu, renforçant les liens entre La République En Marche et Les Républicains.

Un parcours politique marqué par la proximité avec Nicolas Sarkozy

Rachida Dati, magistrate de formation, a débuté sa carrière politique aux côtés de Nicolas Sarkozy, en tant que conseillère et porte-parole. Elle a laissé une empreinte notable en tant que garde des Sceaux, notamment avec l’instauration des « peines plancher » et la réforme de la carte judiciaire. Son soutien continu à Nicolas Sarkozy, notamment durant la primaire de 2016, souligne son ancrage dans la droite française.

Publicité

Des répercussions potentielles sur les municipales parisiennes

La nomination de Rachida Dati pourrait avoir des implications significatives sur la scène politique parisienne, notamment en vue des élections municipales de 2026. Sa position en tant que maire du 7ème arrondissement de Paris et son statut de candidate potentielle LR à la mairie de Paris soulèvent des questions sur l’avenir politique de la capitale, entre alliances stratégiques et rivalités, notamment avec Anne Hidalgo.

Publicité

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Publicité

Mais aussi